Malijet.co

L’astrologue et géomancien Moussa Fomba prédit les évènements du restant de l’année 2019 “Le Premier ministre Dr Boubou Cissé a un mois de grâce et trois mois de défis à relever”

Le géomancien Moussa Fomba avait annoncé dans sa brochure « San Kibaru 2019 » que les mois de janvier, février, mars et avril seraient difficiles pour le pouvoir. Ils se sont finalement soldés par la démission de Soumeylou Boubèye Maïga et de son gouvernement. Cette fois-ci, il se prononce sur l’avenir politique du nouveau Premier ministre Dr Boubou Cissé pour les huit mois restants de l’année en cours.

Pr Fomba, qui avait révélé depuis 2018 huit ans de pouvoir  pour le président IBK (2013-2021) selon les axes, annonce que Boubou Cissé dispose de  seulement un mois de grâce (mois de mai) et trois mois dans l’année qui seront extrêmement difficiles (juin, septembre et novembre).

A partir du juin, prédit-t-il, les pressions vont s’accentuer (les islamistes vont lancer de nouvelles offensives, des révoltes, des revendications corporatives, des manifestations vont s’intensifier).

Les mois de septembre et novembre seront également marqués par un accroissement des grognes sociales et des attaques terroristes.

Le nouveau locataire de la Primature parviendra toutefois à un accord avec les enseignants. Il va aussi engranger un succès patent dans le domaine de la promotion des jeunes et favorisera les investissements étrangers dans le pays.

A le croire, « Boubou Cissé dispose d’une forte personnalité dans le travail, il a du talent et est intelligent. Sa réussite dépendra de sa capacité de rassemblement et d’écoute et de son non alignement (il ne doit pas se faire passer pour un restaurateur ou novateur) ».

L’astrologue et géomancien propose au gouvernement de tenir désormais le Conseil des Ministres, le mardi ou le jeudi. Car, selon lui, il y a cinq jours dans le mois lunaire (les 5, 11,16 et 24)  ainsi que le dernier mercredi du mois qui sont mauvais. Ces jours lunaires peuvent toutefois tomber sur un mercredi,  a-t-il averti.

F. COULIBALY

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Un adolescent marocain met sa vie en péril pour sauver un enfant tombé dans un puits

6 morts et 44 blessés dans un accident à Ségou

MORT NATURELLE OU ASSASSINAT DE LA JOLIE FILLE KOROTOUMOU TRAORÉ? (SUITE)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct