LUTTE CONTRE LA DROGUE : 20 dealers présumés mis aux arrêts à Bagadadji

En commune 2 du district de Bamako, capitale du Mali, la consommation et la commercialisation des produits stupéfiants va crescendo. Suite à la saisie d’une importante quantité de drogue à Bagadadji, un des quartiers de ladite commune,  20 suspects ont été mis aux arrêts.

Au cœur de la capitale malienne, la commune II est-elle l’épicentre de la vente et de la consommation de la drogue ? De nos jours, cette question hante pas mal de gens. En tout cas, les informations récemment recueillies souillent l’image de ladite commune, particulièrement celle du quartier Bagadadji. Suite à la saisie d’une importante quantité de stupéfiants, une vingtaine d’individus ont été arrêtés. De source proche du dossier, il ressort que tout est parti d’une descente musclée des éléments de la brigade antistupéfiants à Bagadadji. « Courant jeudi 4 août, vers le crépuscule, l’équipe « antistupéfiants » a fait une descente inopinée sur la base de certaines informations. Sous l’ordre du commissaire Ibrahim, les éléments ont fait irruption dans une zone considérée comme l’épicentre de la drogue à Bagadadji », indique-t-on. L’opération a permis d’interpeller une vingtaine d’individus. Selon la même source, les suspects avaient en leur possession une quantité importante de résine de marijuana (chanvre indien). Aussi, indique-t-on, les suspects possédaient des drogues de synthèse autrement dénommées  « cailloux » et « Off ». A cela s’ajoutent des hallucinogènes comme ‘’Tramadol’’, en plus des papiers d’emballage de cannabis consommés comme stupéfiant dans la ville aux trois caïmans (Bamako). Au nombre de 20 individus, les présumés dealers ont été mis à la disposition de la juridiction territorialement compétente pour statuer sur l’affaire. À l’heure où nous mettons cet article sous presse, la même source révèle que les incriminés ont été placés sous mandat de dépôt. Cet exploit de la police nous rappelle les nombreuses saisies de drogues dans l’opération « Founou-founou » de l’ex-commissaire Tomoda du 3ème arrondissement de Bamako. Aussi appelée  opération « Tourbillon », ladite initiative a permis de mettre la main sur beaucoup de personnes en commune II de Bamako.

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

1ère session ordinaire 2022 de la Cour d’assises de Bamako: Jugé pour » association de malfaiteurs, détention illégale d’arme, vol… » Un jeune de 21 ans condamné à la peine capitale

Commissariat de Police du 4ème Arrondissement de Bamako : Cinq (05) malfrats aux arrêts !

Jugé pour » viol, vol qualifié, détention illégale d’arme à feu, usurpation de titre. « : Bakary Traoré dit »Adjudant de la Gendarmerie » condamné à la peine de mort

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct