Après la publication sur les réseaux sociaux d’un véhicule suspect circulant à Bamako, la police a mené des investigations qui ont prouvé que l’alerte concernant le dit véhicule était fausse.

 

Les faits

Le 16 juin 2019, entre 14 heures et 15 heures, à travers les réseaux sociaux, un usager de la route, prétend avoir dénoncé aux forces de sécurité, la présence de personnes en situation de détresse à bord d’un véhicule 4X4 de marque NISSAN, couleur blanche, fond jaune, immatriculé 137 K 5954 C.

Au dire de l’intéressé, le véhicule en cause, a quitté Garantiguibougou, en empruntant les 300 mètres avant de passer par l’intersection des feux tricolores sur la route de l’Aéroport.

Sur interpellation, le propriétaire du véhicule répondant au nom de Monsieur Raimond BAIDOO, né  à Cap Cost au Ghana, Officier de sécurité à la MINUSMA de son état, domicilié à Kalaban-coura, Bamako, a reconnu avoir emprunté l’itinéraire sus-indiqué mais a démenti les faits reprochés. Il a déclaré qu’il était  en train d’écouter de la musique à bord de son véhicule, les vitres soulevées et que le volume de son appareil était légèrement élevé.

Le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI sait compter sur la bonne compréhension des populations et les invite à toujours collaborer pour la manifestation de la vérité.

Gaoussou Kanté   

Malijet