Malijet.co

Familles militaires à Sevare : Un blocus contre le départ de militaires pour Boulkessi.

Le Mali connaît une situation similaire voire pire que celle de 2012. Au moment où la République est attaquée et endeuillée, les options gouvernementales semblent ne pas avoir d’acquiescement dans les milieux familiaux militaires.

En effet, ce Vendredi 11 Octoble 2019 à Mopti, précisément à Sevaré, environ deux cent (200) femmes et enfants des militaires ont non interdit l’entrée du camp ( AT) mais aussi, ont barricadé l’axe principal-Sévaré-Mopti.

Les manifestants refusent l’envoi des militaires du camp (AT) de Sevaré pour une mission à Boulkessi. Des slogans hostiles au ministre de la défense et à la hiérarchie militaire ont été proférés sur plusieurs pancartes. Certaines femmes des gendarmes et policiers ont rejoint les manifestants.

Pour des sources concordantes sécuritaires, aucun élément n’a voulu user de la force. Des négociations seraient en cours avec le gouverneur de région. D’après nos insondables sources, la liste de la relève de Boulkessi a été affichée le 10 octobre à 16 heures dans le Camp AT de Sevaré.
La même tension avait été contenue (après intervention de personnalités religieuses) à Bamako au camp Djicoroni-Para.

Aujourd’hui, on se demande réellement pourquoi ces femmes ont pris la rue. En attendant, le chef suprême des Armées est le seul à devoir s’assumer.

Source: Figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: le taux le plus élevé de fiscalité dans la sous-région

Mali : L’échec du congrès comité exécutif du conseil national de la jeunesse du mali (CNJ) à Koutiaka en appelle à la démission du Ministre Harouna Modibo Touré

Merci au ministre Arouna Touré Papou pour avoir divisé la jeunesse malienne

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct