Fête de Maouloud 2020 : La Codem appelle au sursaut national, au dépassement de soi, à la paix et à la non-violence

A l’occasion de la fête du Maouloud 2020, la Convergence pour le développement du Mali (Codem) a adressé un message à la communauté musulmane du Mali et d’ailleurs. Le parti de Housseïni Amion Guindo a condamné la publication des caricatures du Prophète Mohamed (PSL) en France.

Dans son communiqué, la Codem a souhaité une bonne fête de Maouloud à tous les musulmans du Mali et d’ailleurs. « Au nom d’Allah le tout miséricordieux et le très miséricordieux, La Codem prie pour que les bénédictions reçues par le prophète Mahomet accompagnent tous les maliens afin que l’Islam (vérité) puisse triompher dans les cœurs et les esprits de toutes et de tous », lit-on dans le communiqué. Le parti a également prié pour la paix au Mali. « La CODEM implore également la bonté infinie d’Allah pour qu’il veille sur notre très chère et belle patrie afin que la paix et la sérénité soient nos compagnons de tous les jours », a souhaité le communiqué qui a appelé à un esprit de partage, de solidarité, de pardon, de tolérance, d’écoute et de compréhension dans le cadre de la promotion d’un vivre ensemble indispensable à la stabilité de notre pays.

Par ailleurs, le parti a déploré la publication des caricatures du prophète Mohamed (PSL) et des propos vexants de Emmanuel Macron. « Malheureusement, la célébration de cette année coïncide avec la polémique née de la publication des caricatures du Prophète Mohamed (PSL) en France. A l’instar de la communauté musulmane dans le monde, la Codem ne saurait rester indifférente face à cette situation qui heurte la sensibilité religieuse des millions de Musulmans. Aussi, la Codem condamne la publication des caricatures et invite les autorités françaises à prendre en compte le ressentiment que de tel acte peut susciter en France et dans le monde », indique le communiqué.

Ainsi, après s’être réjoui des propos d’espoirs délivrés par le Groupement des Leaders Spirituels Musulmans (GLSM) lors du lancement de l’édition 2020 du Maouloud, le parti a indiqué qu’une réponse adaptée à la situation de notre pays sont le sursaut national, le dépassement de soi, la paix et la non-violence.

La formation politique a profité de l’occasion pour le retour sain et sauf des otages maliens et étrangers dans le sahel.

B. Guindo

Source: LE Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Décryptage : Les règles du jeu de la démocratie

Mise en place du CNT sans Chato

“Être une femme ambitieuse au Mali” de Sadya Touré : Un plaidoyer pour l’émancipation de la femme

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct