Finale de la compétition Startup’elle : Le projet ‘’Gnaman’’ (ordures) zéro, remporte le 1er prix !

TECKONSEILS a organisé la grande finale de la compétition de son projet Satrtup’elle, dédié aux jeunes filles entrepreneures évoluant dans le numérique. C’était le samedi 14 mars  à l’Hôtel Laïco de l’amitié de Bamako sous la présidence du ministre de l’Economie Numérique et de la Prospective, Mme Kamissa Camara. L’évènement a enregistré la présence entre autres, du Directeur Général de TECKONSEILS, Nouhoum Bamba, du président du Conseil Supérieur de la Diaspora, Mohamed Cherif Haïdara et d’autres invités de marque.

A l’issue des résultats, c’est le  projet ‘’Gnaman  (ordures) zéro’’ de Mme Mariam Berthé qui est venu en première position, suivi de celui  dénommé ‘’Mali-Book’’ de Fanta Barry. 

L’incubateur TECKONSEILS, a été créé il y a 3 ans de cela afin de  faire rayonner le Mali dans la nouvelle économie mondiale, exclusivement basée sur l’internet et le numérique.

Dans son intervention, le Directeur Général  de TECKONSEILS, a souligné qu’à ce jour, face au problème récurrent de chômage : « nous avons sensibilisé et formé près de 1 000 jeunes filles et garçons, accompagné une trentaine de jeunes entrepreneurs dans la numérique et donné naissance à une vingtaine de Stratups ».

Selon lui, Starpup’elle est l’un de leurs programmes d’accompagnement initiés il y a une année sur la base de jeunes-filles porteuses de projets, rencontrées au sein de leur incubateur. Des jeunes-filles ‘’startopeuses’’ qui avaientabandonné leurs projets à cause des paramètres d’ordres sociaux  (mariage, maternité…).

S’agissant du mode de sélection,  M. Bamba précisera, qu’une campagne de présélection lancée, a permisd’accueillir 62 candidatures, parmi lesquelles, ils ont sélectionné 10 qui ont été en compétition.

Sur ces 10 candidates, les membres du jury ont délibéré  et c’est le projet ‘’Gnaman  (ordures) zéro’’,  une solution digitale qui permet de se débarrasser des ordures facilement avec un mécanisme de tri recyclage et vente, de Mme Mariam Berthé, qui est venu en première position avec comme prime, la somme de 1.000 000f CFA. Il est suivi par celui dénommé ‘’Mali-Book’’, une bibliothèque numérique digitale portant sur des contenus maliens, livres, mémoires des étudiants des universités maliennes, de Fanta Barry, ayant remporté la somme de 500.000f CFA.

A lui, d’indiquer, que le prix de la plus jeune entrepreneure  500.000f CFA sponsorisé par l’ONG ‘’AGIR’’ est revenu à Mme Gano, directrice du projet ‘’Ladonia’’ qui consiste à traiter les cheveux.

A son tour, la  ministre de l’Economie Numérique et de la Prospective, a rappelé que depuis un bon moment les femmes jouent un rôle important dans l’écosystème du numérique au Mali, les solutions qu’elles développent, répondent à des besoins réels  pour les  populations.  «  Au niveau du ministère de l’Economie numérique et de la Prospective nous nous inscrivons dans une approche avant-gardiste qui vise à anticiper sur les futures évolutions de notre société et créer le cadre juridique et réglementaire propice à l’épanouissement et au développement de toutes les catégories d’acteurs au sein de l’écosystème » a déclaré la ministre Kamissa Camara.

A noter que l’ensemble des Startup’elle qui ont participé à cette grande finale auront une bourse d’étude en entreprenariat.

Par Maïmouna Sidibé

Source: Journal le Sursaut-Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

Urgent: message du Premier ministre aux Maliens en désobéissance civile

M5-RFP : déclaration sur les répressions des 10 et 11 juillet 2020

Comprendre la crise malienne en 10 dates

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct