Malijet.co

Finalement arrêté par le 2ème arrondissement : Le faux administrateur civil s’est fait remettre plusieurs dizaines de millions de Fcfa

Les éléments de la Brigade de recherches du commissariat de police du 2ème Arrondissement dirigé par le commissaire principal Issa Fomba ont procédé à l’arrestation d’un individu à Dravela-Bolibana pour usurpation de titre et escroquerie, le mardi 5 décembre dernier. L’individu se faisait passer pour un administrateur civil chargé des litiges fonciers et a pu ainsi plumer plusieurs victimes.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres”, a-t-on coutume de dire. Ce qui se vérifie une fois de plus avec le sieur Kassoum Sissoko qui a exploité l’angoisse des populations de trouver un toit pour leur soutirer des sommes importantes en se faisant passer pour un administrateur civil, membre de la commission de réattribution des logements sociaux. C’est suite à plusieurs plaintes que les éléments du commissariat du 2ème Arrondissement de police ont procédé, le mardi 05 décembre dernier, aux environs de 11 heures à Dravela-Bolibana, à l’arrestation d’un individu dénommé Kassoum Sissoko, né le 18 septembre 1974 à Bamako pour usurpation de titre et escroquerie. Selon le commissaire principal, Issa Fomba, l’intéressé se présente à ses victimes comme étant un conseiller technique chargé des litiges fonciers au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires Foncières. “Pour ce faire, il détient une carte de visite dûment remplie et une carte d’identité qui lui octroie la qualité d’administrateur civil, alors qu’il est déclarant en Douane. A plusieurs victimes, il se dit membre de la Commission de réattribution des logements sociaux et sous cette couverture il s’est fait remettre plusieurs dizaines de millions de francs Cfa. Au cours de l’enquête, nous avons mené une perquisition chez lui et cela nous a permis de saisir de faux cachets et de faux documents, notamment de fausses décisions de réattribution de logements sociaux, des récépissés et autorisations de paiement. Pour persuader davantage ses victimes, il se rend sur le terrain en leur compagnie pour qu’elles choisissent elles-mêmes leur logement et d’attendre la remise des clés”, a-t-il expliqué. Il a aussi ajouté que les investigations sont en cours pour dénicher ses éventuels complices, mais que jusqu’à nos jours des victimes continuent de venir déposer des plaintes contre l’individu.

Mahamadou TRAORE

Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

La miss ORTM Ségou disqualifiée pour fausse identité

Bamako, journée spéciale de lutte contre les violences basées sur le genre

Le guide spirituel des Ansar dine, Chérif Ousmane Madani Haïdara à propos de la présidentielle de 2018 : “Au moment opportun, nous allons examiner la question afin de nous prononcer sur une éventuelle consigne de vote “

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct