Malijet.co

Fonction publique de l’état : Les nouvelles recrues à l’école de l’éthique

Le fonctionnaire doit cultiver des valeurs d’éthique, d’intégrité, de responsabilité et de transparence pour pouvoir lutter contre la corruption et éviter des comportements susceptibles de ternir l’image de la fonction publique. C’est ainsi que les nouvelles recrues de la fonction publique ont bénéficié d’une formation de deux jours et cela, dans le but de savoir comment l’Etat est organisé, les notions du service public et mieux s’imprégner des bonnes manières de servir l’intérêt général. C’était ce mercredi 02 octobre 2019, à la Maison des aînés.

 

Organisé par le ministère du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, ce séminaire a été ouvert par les mots d’introduction du Secrétaire général du ministère du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Docteur Yaya Bologo. Il a pris la parole au nom du ministre qui a eu des empêchements pour cet évènement. « L’importance de la fonction publique est telle que  toute carence peut entrainer des disfonctionnement de l’Etat. L’agent public doit être conscient du rôle stratégique et du caractère indispensable de la fonction publique et connaitre dès son entrée en fonction les principes et les exigences du service public, les devoirs et les obligations du fonctionnaire, les conditions et les exigences du stage probatoire, entre autres. » Le Ségal a enfin félicité toutes les nouvelles recrues, leur demandant d’honorer ce contrat de confiance qui existe entre eux et l’Etat.

Le centre international de recrutement et de communication,  Cifrecom, est un centre de formation continue et de conseils œuvrant depuis plusieurs années à l’accroissement des capacités et l’accompagnement  des cadres et agents des organisations publiques et privées  de l’Afrique, qui souhaitent améliorer leur performance en maîtrisant des savoir-faire pointus, en intégrant les nouvelles techniques et méthodes  ou en développant leurs capacités à encadrer des hommes et des projets. Il travaille avec un bon nombre d’institutions de la République malienne et se trouve dans plusieurs pays comme le Benin, le Ghanale Nigerle Togo et la Tunisie.

Le Cifrecom a choisi Yassoum Dembélé comme formateur pour ses jeunes gens fraichement recrutés pour la fonction publique. Un formateur ayant une grande connaissance de l’administration malienne, une grande expertise dans le domaine de renforcement de capacité. Selon lui, les recrues ont été formées dans plusieurs modules qui sont, entre autres : la présentation et les principes du service public, la notion du fonctionnaire et l’organisation des personnels du fonctionnaire, les devoirs et obligations du fonctionnaire, le régime du stage probatoire. Après la formation, ceux qui ont eu la chance de commencer le service ont eu l’occasion de parler des difficultés qu’ils ont rencontrées afin de leur proposer des solutions.

Ils doivent attendre une année avant d’être titularisés fonctionnaires. Une fois encagées, les nouvelles recrues de la fonction publique deviennent désormais des leaders de l’action publique. Ils doivent servir avec professionnalisme afin de s’adapter à leur nouvel environnement.  Ils ont comme mission de servir les usagers et l’intérêt général et non servir ses propres intérêts.

Emma Fifamè

Soleil Hebdo

Vous allez aimer lire ces articles

Pour 190 de FCFA de recettes non perçues: Le Maire de Baguinéda écroué à la Maison Centrale d’arrêt de Bamako

Trafic illicite d’armes: Le G5 Sahel fait une importante saisie d’armes, dontdes armes de poing, des roquettes antichars, des grenades et plusieurs caisses à munitions

La formation que certains offrent à notre pays, dans plusieurs domaines, suscite beaucoup d’envie auprès de personnes au destin peu chanceux.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct