FORTE MOBILISATION À LA MAIRIE DE KALABAN-CORO, HIER

Des centaines de personnes contre le mariage des enfants

 

La délégation conjointe des Alliances de lutte contre le mariage des enfants et les représentants du Ministère des Affaires Étrangères des Pays Bas étaient, hier, jeudi 30 janvier 2020, à la Mairie de la Commune Rurale de Kalaban Coro, autour du projet intitulé: «Son Choix». Cette visite ayant drainé du monde dans la cour de la Mairie de la Commune Rurale de Kalaban Coro avait pour slogan: «L’école d’abord, le mariage après et selon mon choix». Elle a été marquée par: un théâtre sur les droits de l’enfant et l’importance de l’acte de naissance; un poème sur le mariage des enfants; des témoignages de la 5ème adjointe au Maire et d’un élu; un théâtre sur le mariage des enfants; entre autres.

A cette occasion, il y a eu la remise de tableaux de la Mairie de la Commune Rurale de Kalaban-Coro à Enda-Mali et au Ministère des Affaires Etrangères des Pays Bas pour les efforts consentis. Faut-il le rappeler: un mariage d’enfants, défini comme un mariage officiel ou une union non officialisée avant l’âge de dix-huit (18) ans, est une réalité qui touche à la fois les garçons et les filles, même si les filles sont disproportionnellement les plus affectées par cette situation ? Ces mêmes données révèlent que près d’un tiers de femmes âgées de 20 à 24 ans dans les pays en développement ont été mariées alors qu’elles étaient enfants. Les faits constatés montrent que les filles qui se marient précocement abandonnent fréquemment leurs études et tombent enceintes.

La mortalité maternelle liée à la grossesse et à l’accouchement est une cause importante de la mortalité chez les filles âgées de 15 à 19 ans à travers le monde, et est responsable de 70.000 décès chaque année. C’est ce qui fait que les États et leurs partenaires fournissent d’énormes efforts afin de trouver une solution à ce problème qui fait des ravages dans nos pays. Le représentant du chef de quartier de Kalaban-Coro a rappelé l’importance que le chef de quartier et ses conseillers accordent à la lutte contre le mariage des enfants. Il a remercié tous les acteurs impliqués dans cette lutte. Cette occasion a été une opportunité pour lui de rassurer de leur disponibilité à accompagner toute initiative allant dans ce sens…

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 31 JANVIER 2020

Tougouna A. TRAORÉ

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

MESURES DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ DES POPULATIONS 30 TONNES DE PRODUITS ALIMENTAIRES PERIMES ET NON HOMOLOGUES DETRUITS A KOULIKORO

Le temps, angoisse des dictateurs

Le vice-président du mouvement ‘’Baginé So’’ lors d’un point de presse sur le drame survenu à Bankass, le 1er juiillet: » Nous exigeons le limogeage du Premier ministre Dr Boubou Cissé » Adama Yalcouyé dixit

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct