Malijet.co

Grand prix PMU 2019 : Juge remporte le trophée

C’est devant un public passionné que le Grand Prix de la Nation, parrainée par le Pari mutuel urbain (PMU Mali) s’est déroulé au champ hippique de Bamako, dimanche dernier. La course  phare des cracks de l’édition a été remporté par le cheval  juge

Plein à craquer, le champ hippique de la capitale a accueilli l’édition 2019 du Grand prix PMU-Mali de la course des chevaux, organisée par la Fédération malienne des sports équestres, en collaboration avec le Pari mutuel urbain (PMU- Mali). Placé sous le parrainage du Chef du gouvernement, l’événement a été présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Arouna  Modibo Touré, en présence du Directeur général du PMU-Mali, Kafolo Coulibaly;  du président de la fédération des sports équestres, Mohamed Haïdara.

La particularité de l’édition 2019 a été la participation aux compétitions des chevaux de race améliorée, à travers les catégories suivantes : les Demi-cracks, les Super-cracks et les Cracks.
Pour le président de la Fédération malienne des Sports équestres (FMSE), Mohamed Haïdara, la Fédération des sports équestres est dans une dynamique qui le pousse à rehausser ses ambitions pour être au même niveau que ses homologues de la sous-région. “Le lancement de la catégorie des Supers cracks (chevaux de sang amélioré) justifie pleinement cette lancée”, a signalé le président de la Fédération des sports équestres, avant d’appeler les autorités à plus d’attention à leurs disciplines sportives dans le pays.

Pour sa part, le directeur général du PMU-Mali, Kafolo Coulibaly a déclaré que la Fédération malienne des sports équestres et sa structure sont des partenaires naturels. Selon lui, ils ont le même objectif pour créer les conditions d’amélioration de la race chevaline. Dans la foulée, il a salué la participation des chevaux de race améliorée pour la première fois à une édition du Grand Prix de la Nation. Le PMU-Mali ne peut qu’encourager et soutenir cette belle initiative de la Fédération malienne des sports équestres”, a-t-il indiqué.

Le ministre Arouna Modibo Touré a promis que  l’État  jouera pleinement  son rôle pour le développement du sport équestre.  ‘’La clôture  du  champ hippique est une illustration  parfaite’’  Mais, il précise    que beaucoup reste encore à faire  pour que le champ hippique puisse être digne de recevoir les plus grands spectacles dans le domaine  a-t-il souligné.

Quant aux compétitions,  cinq  courses ont été disputées. Tout d’abord  chez les petits chevaux le trophée est remporté par le cheval KAYA MAKAN tenant du titre de la dernière édition, suivit par Badenya, Diable rouge termine  troisième.

Dans la catégorie petits chevaux B ; le cheval Barsaye  s’est imposé devant Alamissani, suivi de  Fernando.

Dans la catégorie des demi-cracks ; le trophée est remporté par le cheval Alakoni  suivi par Bon ami et Sane.

La quatrième course fut celle des super cracks une nouvelle catégorie initiée cette année .ce sont des chevaux de sangs améliorés, lors de cette course, Allah te Don  se classe premier, devant  Adja Thiouth, K iki  est  sur la troisième  marche du podium

La course la plus attendue concernait la catégorie des Cracks,  12 chevaux dans la course, la première place  est revenue  au  cheval numéro 2 (juge), le tenant du flambeau de la dernière  édition, 1 (Bijou) se classe deuxième, le numéro 3 (Alouar),  remporte la troisième place,

Fadimata SAMOUNOU   

Source: L’Aube

Vous allez aimer lire ces articles

Mopti : poussée de la vague anti-Minusma

CSDMF :Baidy Dramé, démis de ses fonctions de président

Amélioration des Conditions de détention : Bientôt une nouvelle Maison centrale d’arrêt à Souban

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct