Humanitaire : Lourd héritage d’Amadou Toumani Touré

Une vie entièrement consacrée au Mali, à la promotion de la vie  et de ses concitoyens et surtout à l’allégement de la souffrance des démunis. Voilà, en résumé le parcours d’Amadou Toumani Touré arraché à l’affection de la nation, le mardi 10 novembre 2020. En effet, de l’assistance aux nombreuses familles  de militaires, alors qu’il était jeune lieutenant au Bataillon para, à la lutte contre la dracunculose, en passant par ses multiples œuvres sociales et humanitaires, ATT a toujours mis ses moyens (physiques, matériels et moraux) et toute son énergie au service des couches démunies, et avec pour seul souci d’alléger leur souffrance. Parcourant le Mali profond, et oubliant soi-même, il s’est dédié à cette couche vulnérable qu’il a porté au fond du cœur jusqu’ à son dernier souffle. Preuve de cet engagement ? La création de la Fondation pour l’Enfance (longtemps dirigée par Madame Touré Lobbo Traoré pendant qu’ATT assumait la présidence de la République), intervenant dans différents domaines sociaux humanitaires avec le concours de nombreux partenaires nationaux et étrangers. Grace aux résultats engrangés au fil des ans, cette Fondation de l’ancien président est aujourd’hui une référence au plan national et africain. Retour sur ce que ATT a légué à la postérité et au Mali.

En septembre 1992, Amadou Toumani Touré accepte, sur la demande du président Jimmy Carter, le parrainage du Programme d’Eradication de la Dracunculose au Mali, qui devient protocole d’accord relatif à l’éradication du ver de Guinée et à la lutte contre la cécité entre le Gouvernement de la République du Mali et Global 2000 INC. Contre le ver de Guinée, ATT s’engagera fortement avec des résultats probants (certification par l’OMS de l’éradication du vers de Guinée en 2019).

Ensuite, en Août 1993, il fonde et dirige la Fondation pour l’enfance : Cette Fondation interviendra dans presque tous les domaines, toujours en faveur des plus précaires.

Ainsi au nombre de ses multiples réalisations, il y a la mise en service de l’unité « André Festoc » de l’hôpital « Mère-enfant » le Luxembourg en 2018. Cette unité cardio vasculaire acquise grâce au précieux concours de l’ONG « La Chaine de l’espoir » est véritablement un don du ciel pour les enfants maliens malades du cœur. Equipé aux standards européens, ce Centre de référence pour le Mali permet la prise en charge chirurgicale des enfants cardiaques qui jusqu’à présent étaient transférés en France, mais en trop petit nombre. L’ambition de cette nouvelle unité est donc de limiter considérablement le nombre d’évacuations de patients à l’extérieur liées aux cardiopathies. La nouvelle unité, extension de l’Hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg, est dotée de deux salles d’opération, d’un service de réanimation et d’une salle de stérilisation. En outre, elle comprend le réaménagement d’une salle d’hospitalisation pour le suivi post-opératoire des petits patients. Cette unité « André Festoc » est directement relié au centre cardio pédiatrique Cuomo de Dakar au Sénégal.

Selon l’OMS, le nombre de décès lié à cette maladie par an s’élève à 11%. 800 à 1000 nouveaux cas pédiatriques sont détectés chaque année, mais sans aucune possibilité d’intervention.  Cette nouvelle unité « André Festoc » est dotée d’une capacité de prise en charge de 000 enfants malades par an. Elle est équipée avec toutes les commodités nécessaires. En sommes, Amadou Toumani Touré, l’homme de cœur, a offert au Mali un joyau !

 

Grandioses réalisations à « l’hôpital Le Luxembourg »

Même après son mandat, ATT a poursuivi ses œuvres salvatrices au profit des plus démunis et dans tous les domaines. L’on note pêle-mêle, l’inauguration (en février 2020) des deux nouvelles unités de soin ultra modernes à l’ »hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg » de la Fondation pour l’Enfance. Il s’agit d’une unité de cathétérisme cardiaque et de l’unité d’hémodialyse. Avec la Salle de cathétérisme cardiaque et de l’unité d’hémodialyse. « L’hôpital Le Luxembourg » est désormais outillé pour prendre en charge tous les types de pathologies cardiaques à travers la nouvelle unité de cathétérisme et le « Centre Festoc ». Cette nouvelle unité de dialyse apportera, elle aussi, un grand soulagement aux malades en accroissant l’offre en la matière

Le cathétérisme cardiaque est une méthode d’exploration hémodynamique, qui consiste à introduire une sonde dans les différentes cavités cardiaques pour mesurer les pressions et le taux de saturation en oxygène du sang “Le cathétérisme cardiaque consiste à introduire une sonde généralement opaque aux rayons X, dans les cavités cardiaques droites et/ou gauches. On peut ainsi mesurer les pressions intravasculaires et intracardiaques, prélever des échantillons sanguins, injecter divers indicateurs pour mesurer le débit cardiaque et détecter un shunt intracardiaque, injecter des produits opaques permettant une étude morphologique et cinétique des différentes cavités et des vaisseaux”, selon un spécialiste.

Quant à l’hémodialyse, elle consiste à suppléer les reins déficients en « nettoyant » (épurant) le sang plusieurs fois par semaine grâce à une machine.

Quand les reins ne fonctionnent plus, ils ne peuvent plus éliminer ni les déchets produits par l’organisme ni d’ailleurs l’eau que nous buvons. Résultat : d’une part, l’organisme est intoxiqué par les déchets et, d’autre part, l’eau que nous buvons est retenue sous forme d’œdèmes, responsables d’une prise de poids anormale.

L’hémodialyse permet d’éliminer à la fois les déchets et l’eau.

L’hémodialyse va donc permettre d’éliminer les déchets de l’organisme. Le sang chargé de déchets passe dans un appareil ; les déchets sont éliminés ; le sang revient « nettoyé » dans le corps et peut à nouveau se charger de déchets et aller les éliminer dans l’appareil…

Dans le même temps, la machine permet d’éliminer l’eau accumulée dans les œdèmes. Au bout de quelques heures, l’organisme est suffisamment débarrassé des déchets et de l’eau accumulée. Mais, rapidement, le corps va à nouveau se charger de déchets. Il faut suivre plusieurs séances de dialyse par semaine.

 

Des réalisations multiples

Soldat de la paix, apôtre de la charité, l’homme de cœur, le patriote, l’humanitaire jusqu’au bout des ongles, l’ami des pauvres… Le défunt président Amadou Toumani Touré (en collaboration avec son épouse Touré Lobbo) a consacré toute sa vie au pays et autres. Jugez-en, le président ATT à travers la Fondation pour l’enfance aura investi dans presque tous les domaines touchant les couches démunis de Kayes à Kidal. Aussi, sur l’éducation, de grands projets ont été exécutés : A la date de 2020, près de 80 000 enfants ont bénéficié de cours de rattrapages scolaires ; environ 15 000 enfants indigents ont bénéficié d’une prise en charge des frais de scolarité et d’équipements scolaires dont 60 % de petites filles ; plus de 300 000 cahiers distribués ; plus de 600 000 livres pour l’appui aux bibliothèques scolaires et aux élèves. Plusieurs centres de sante communautaires ont été construits et équipés. La Fondation Pour l’enfance a aussi depuis 2002 permis à plus de (200) enfants de milieux défavorisés à bénéficier d’une évacuation sanitaire en Europe. Près de 87 % concernent   des cardiopathies.

Dans le même ordre d’idées, pour faciliter le transfert de savoir-faire et diminuer le coût de la facture des évacuations, près de 5 missions étrangères séjournent par an au sein de l’Hôpital Mère-Enfant » pour des interventions en chirurgie maxilo faciale, orthopédie pédiatrique, lutte contre le cancer, campagne de   dépistage etc. Ces missions viennent des USA, du Luxembourg, de Tunisie, du Maroc.

L’eau étant source de vie, la Fondation Pour l’Enfance a depuis 2002 exécuté près de 24 points d’eau équipés. Ces réalisations ont concernés les localités suivantes : Fafa, Sakoro, Tinkélé, Bakoré, Sombo, Kanadjiguila, Sangarébougou etc. Cet ambitieux programme dénommé « Eau Pour Tous » a un coût global estimé à près de 120 millions de Francs CFA. Les réalisations ont été concentrées au niveau des aires de santé et/ou d’écoles communautaires rurales. Ces réalisations à l’actif de la Fondation pour l’Enfance et à destination du Mali profond ont permis, entre autres : L’amélioration des conditions de vie des populations par la diminution des maladies infantiles d’origine hydriques, la sécurité alimentaire par l’exploitation des périmètres maraîchers etc.

Ce sont là quelques actions consacrées à celui qui donné tout pour le Mali et pour les Maliens y compris sa vie : Amadou Toumani Touré.

Mémé Sanogo

(L’Aube 1176 du lundi 30 novembre 2020)

 

Source: Journal L’Aube- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Lutte contre la vie chère au Mali : Le FPCVC déterminé plus que jamais à jouer son rôle de veille citoyen pour la baisse des prix des denrées alimentaires

Agence nationale de développement des biocarburants : Le nouveau directeur général, Abdoulaye Kaya, entend redynamiser la structure

Cercle de Koro : Leaders communautaires dogon et peulh pour la paix et la cohésion sociale

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct