Imam Dicko à la place de l’indépendance: ‘‘IBK et son régime ont franchi les lignes rouges ‘‘

Ce mardi 11 août 2020, les militants et sympathisants du M5-RFP s’étaient donné rendez-vous au boulevard de l’indépendance pour exiger le départ du président IBK et de son Premier ministre. À sa prise de parole, l’Imam Mahmoud DICKO a dénoncé l’immixtion de puissances étrangères dans la crise malienne. Aussi, l’autorité morale du M5-RFP a-t-il eu une pensée pour les militants tombés lors des événements du mois dernier ainsi que ceux qui sont arrêtés et condamnés. Enfin, il a invité une nouvelle fois le président IBK à écouter son peuple. « C’est la seule voie de salut », a-t-il conseillé.

 

Ici, je rends hommage aux victimes des derniers événements et prie pour le repos de leur âme ainsi que tous ceux qui sont morts pour ce pays. J’avais fait une prière, et le Tout-Puissant a exaucé ma prière pour que cette mobilisation se fasse sans que des précipitations ne viennent indisposer les gens. Je crois que Dieu m’a entendu.
Je crois et j’en suis convaincu, sans aucun doute que ceux qui ont tué les enfants d’autrui de manière injuste et injustifiée, dans la maison d’Allah (mosquée) et devant ma porte, je suis sûr que même si vous rentrez tous à la maison, Allah fera ce combat à votre place. Ils rencontreront la colère d’Allah. J’assure mon grand-frère qu’Allah me rendra justice. Lui et ses collaborateurs verront les résultats de ce combat. Celui qui se dit être mon fils (le PM) le verra également. Je vous dis qu’Allah ne les pardonnera jamais pour ces actes. Je crois en cela, je suis convaincu qu’Allah ne laissera pas ces actes impunis. Je vous jure que Dieu nous donnera la victoire sur eux. Je suis convaincu qu’Allah le fera. Je vous dis que le combat est terminé. Ainsi en a voulu Allah.
Car nous nous sommes mobilisés pour défendre les pauvres et les déshérités. Ceux à qui on donne gratuitement la mort, ceux qui sont victimes d’injustice, touchés dans leur dignité. IBK et son régime ont franchi les lignes rouges, ils se sont rendus indignes aux yeux du peuple.
Ici, je salue et remercie tous les pays voisins du Mali qui se sont mobilisés pour nous venir en aide même si leurs propositions ne nous conviennent pas. Nous sommes un pays de Diatiguya (d’accueil), nous acceptons et accueillons tout le monde.
Mais je crois qu’il est temps qu’on trouve une solution endogène à cette crise. Il faut qu’on engage le dialogue. C’est ce que j’ai toujours dit, et je suis engagé dans cette voie. J’ai demandé aux responsables du M5 de me faire des concessions. De son côté, je lui ai demandé d’engager le dialogue entre nous Maliens.
Mais en retour, je suis devenu un ennemi à éliminer. Ils sont en train d’ourdir un complot international pour ce faire. Mais je suis sous la protection d’Allah. Je suis convaincu de cela. Si je dois mourir, ça sera avec la volonté d’Allah. En attendant, je n’ai pas de doute, je n’ai pas peur.
Ce que je vous demande, cher public, c’est de rester mobilisé et unis. C’est à ce seul prix que vous aurez la victoire. Ils ont assez de nous diviser. Mais grâce à Allah, on a déjoué tous ces plans, car nous sommes sincères dans ce combat. Je prie pour que la cohésion et l’entente entre le peuple malien. Car, c’est le combat de tout le peuple malien, le combat pour l’honneur et la dignité.
Il faut restaurer la dignité malienne. Rendre au Mali sa dignité et son honneur qui sont des valeurs d’antan de notre pays. Certes, le chemin est semé d’embuches, mais la victoire sera au bout. Mais celui qui tente de mettre notre pays en péril, nous allons le dégager.
Je vous ai toujours dit, ils veulent nous pousser à la faute. Il faut éviter qu’on nous pousse à la faute. Ils veulent que nous soyons des gens qui coupons les routes et jettent les pierres pour qu’on dise que nous sommes des gens violents, des casseurs. Non, c’est pour nous distraire. Faisons ce combat dans la dignité, la sérénité, le calme. S’il plait à Allah, notre combat va aboutir.
Je le demande à Allah, s’il n’écoute pas le peuple, il va quitter ce pouvoir sur la pointe des pieds, s’il plait à Dieu. On verra ça, si Dieu nous donne longue vie, vous verrez. Je m’arrête là.
En attendant, je rends hommage au Chérif de Nioro. Je vous assure qu’il est aux côtés du peuple. Il y a eu beaucoup de rumeurs qui ont été rapportées, il a dû être mal informé. Je vous demande de comprendre cette situation. Mais je suis sûr qu’il ne va jamais renoncer à son engagement pour le Mali.
À Ségou, le Cheick Soufi Lassana KANE a apporté son soutien à notre combat. Il m’a exprimé sa sympathie et son engagement et celui de tous ses partisans. Il nous a conseillé de ne pas reculer. Il a prié pour nous et je suis sûr que Dieu va exaucer sa prière.
Avant de terminer, je prie pour le retour sain et sauf de l’honorable Soumaïla CISSE parmi nous.
Nous prions aussi pour le repos de l’âme de tous ceux qui nous ont quitté au cours de ce combat. J’ai prié sur leur corps, je suis aussi témoin de leur assassinat. Je peux le témoigner ici-bas et à l’au-delà. Ces jeunes n’ont pas été pris en flagrant délit de vol, ils ne sont pas allés piller une banque. Ils étaient devant ma porte et dans la mosquée. Je demande justice à Allah. Je suis convaincu qu’Allah leur rendra justice.
Nous nous sommes rendus dans les familles des victimes, ce qu’ils nous ont dit en guise de réponse dépasse tout entendement. ‘’Si on savait que c’était le cas, on allait envoyer le reste de nos enfants pour vous défendre’’, m’ont-ils dit. Mais le plus étonnant, c’est que les mamans des victimes sont venues chez moi à la maison pour me dire qu’elles sont prêtes, elles aussi, à me défendre au prix de leur vie.
Je remercie tout le peuple malien. Mais je vous prie de me laisser rendre un hommage particulier à la jeunesse de Badalabougou et de la commune V qui s’est mobilisée pour venir me défendre. J’ai le devoir moral de faire ce témoignage ici et de les rendre hommage. Que Dieu bénisse la jeunesse malienne, les hommes, les femmes, les commerçants, les paysans, etc.
Qu’Allah sauve le Mali des injustes et des corrompus. Que Dieu nous donne la vertu. Je prie pour le repos de l’âme de toutes les victimes.
Je réitère jusqu’à présent mon appel, j’invite mon grand-frère à être un homme tolérant, à écouter le peuple. C’est la seule voie de salut. Que Dieu nous protège. Qu’Allah nous donne un bon hivernage. Qu’Allah nous donne la paix et la stabilité dans notre pays. Qu’Allah fasse de vous des bâtisseurs de ce pays.
Transcription libre Info-Matin

Source : INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Licenciement à l’hôtel de l’amitié : Des difficultés économiques mis en avant

Photographie : L’art de magnifier la beauté africaine

Mali : Universal Music Africa suspend toute collaboration avec Sidiki Diabaté

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct