Le vol de bétail devient de plus en plus récurrent dans la région de Mopti. Cette semaine, la disparition de plusieurs centaine de tête de bétail a été signalée sur la rive droite du fleuve Niger de Mopti. Le 1 et le 4 février 2020, plusieurs ressortissants des villages peulhs situés sur la rive droite du fleuve Niger de Mopti ont vu son cheptel emporté. Les bergers ont été ligotés et les animaux conduits à travers les bourgoutières en direction de Méma pour être vendu en Mauritanie et une autre partie serviront sans doute de nourriture aux Katiba du Macina. Les victimes de ce vol viennent s’ajouter à une longue liste.


En effet, depuis le début de la crise au Centre, plus d’une dizaines de milieu d’animaux ont été emportés. Les pertes sont donc énormes pour les éleveurs. Cette situation inquiète les populations de ces localités et interpelle les autorités pour trouver une solution.
.

Source: Journal L’Aube- Mali