Malijet.co

Insertion professionnelle des femmes : L’accompagnement de l’ANPE

Après leur formation en fabrique de savon, en technique de séchage de poisson et de fumage de poulet, des kits ont été remis aux femmes de l’Association Benkan de la Commune III et l’Association des femmes en situation de handicap de la Commune II du District de Bamako.

L’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), sous le couvert du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a permis à l’Association Benkan des femmes de la commune III et l’Association des femmes en situation d’handicap de la commune II du District de Bamako de bénéficier une session de formation. Une remise de matériels a sanctionné la clôture de cette  formation. Celles-ci peuvent s’installer désormais à leur propre compte. C’était le lundi dernier,  au siège de la Fédération malienne des personnes vivant avec un handicap (FEMAPH), sis à Bakaribougou, en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Me Jean Claude Sidibé

Le représentant du maire de la commune II, a d’abord remercié l’ANPE pour cet accompagnement, avant de soutenir qu’il s’inscrit dans la vision du président de la République. Parce que, selon lui, cette formation permettra d’asseoir l’auto-emploi dans lesdites communes, tout en luttant contre le chômage.

De son côté, la porte-parole des bénéficiaires, Mme Djikiné Hatouma Gakou a beaucoup apprécié cette formation dont elles viennent de bénéficier. Ainsi, à travers cette celle-ci, les 21 femmes handicapées et 20 de l’Association Benkan, pourront mériter leur place dans la société, grâce à des activités génératrices de revenus, qu’elles entreprendront. Elle a aussi ajouté que l’ANPE est un partenaire incontournable dans la politique d’auto-emploi des femmes et  des jeunes dans notre pays.

Pour le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, ces formations ont été initiées, suite à un besoin exprimé par ces associations. Elles s’inscrivent en droite ligne des missions de l’Agence, qu’est de faciliter la création et la promotion de l’emploi  feminin. Cela ne pourrait se faire, sans œuvrer pour l’autonomisation économique des femmes. C’est pourquoi, l’ANPE s’est donnée les moyens de développer des projets de formation-insertion en savonnerie demi-moderne et en technique de transformation agro-alimentaire des produits agricoles et piscicoles.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean Claude Sidibé pour sa part a fait savoir que ces sessions de formations initiées dans les domaines cités, cadrent parfaitement avec les actions du département. Celles-ci visent à faciliter l’auto-emploi des femmes dans le secteur productif, un vecteur de lutte contre le chômage et la précarité.

S’adressant aux bénéficiaires, le ministre Sidibé a émis le vœu  de  voir ces formations permettre à celles-ci de créer des activités génératrices de revenus. Puisque ces formations pourraient leur permettre  de s’insérer durablement dans le tissu économique. Il les a également exhortées à prendre soin de ces kits d’installation, à travers lesquels elles seront autonomes dans la vie économique.

Me Jean Claude Sidibé les a aussi rassurées du soutien sans faille de son département pour favoriser l’autonomisation des femmes dont la contribution à l’économie et à la promotion de l’emploi est forte dans tous les secteurs.

Diakalia M Dembélé

Source: Le 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Société civile : Une danse de la mort pour réaffirmer leur volonté de vivre à Bandiagara.

Conférence de presse des Syndicats Alliance pour la Police Nationale.

Malgré son interdiction, la pratique persiste

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct