Malijet.co

ISSPC: un nouveau document pré-administratif adopté

Il contient des stratégies de sécurité entreprises par les plus hautes  autorités,  consistant à assurer la sécurité des biens et des personnes.

                  

Azalai Grand Hôtel de Bamako  a abrité du 04 au 05 octobre dernier, les travaux d’un atelier de validation du manuel sur l’enquête Pré-disciplinaire. Organisé par le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF), sur financement des Pays-Bas, en partenariat avec l’Inspection des services de la sécurité et de la protection civile (ISSPC), sous l’égide du département en charge de la Sécurité et de la Protection civile.

L’ouverture des travaux était présidée par Lazeni Konaté, conseiller technique au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, en présence de l’Inspecteur en chef, Samba Keita, ainsi qu’un représentant du directeur du DCAF.

Dans son mot de bienvenue, l’Inspecteur en chef des services de sécurité et de la protection civile a précisé que le présent atelier  a pour objectif principal de faire examiner le projet de manuel de l’enquêteur par l’ ISSPC et les services opérationnels du ministère de la Sécurité et de la Protection civile en vue de l’enrichir pour renforcer l’efficacité, la pertinence et la transparence des mesures prises par les forces de Sécurité au Mali.

Selon lui, la validation de ce  projet vise à présenter les grands axes du projet de manuel; de recueillir les contributions des participants ; de  mettre à la disposition des services d’inspection un recueil des principaux textes en matière de devoirs et obligations professionnelles des services de sécurité et de statuer sur la version définitive du manuel à présenter au ministre chargé de la Sécurité. Mais auparavant, Samba Keita a fait observer une minute de silence à la mémoire des soldats tombés sur le front et de souhaiter prompt rétablissement aux blessés.

A sa suite le représentant du directeur du DCAF, partenaire stratégique de l’Inspection des services de la sécurité et de la protection civile, a déclaré que ” le projet de renforcement de la gouvernance du secteur de la sécurité mis en œuvre par le DCAF, avec le financement des Pays-Bas se félicite de la tenue de cet atelier de validation qui consacre le travail assidu des inspecteurs pour se doter d’un manuel visant à améliorer la qualité de leur prestation ».

Ce manuel, rendu possible grâce au soutien du Royaume des Pays-Bas est une demande du ministre de la Sécurité et de la Protection civile  a DCAF, a-t-il précisé.

Dans son intervention, Lazeni Konaté, a rappelé que la consultation de Kangaba tenue du 07 au 15 septembre 2019 a permis d’approfondir la connaissance des inspecteurs sur les règles de déontologie, de standardiser la préparation des missions, la rédaction des rapports. Il a, par ailleurs, invité les participants à l’atelier, à apporter sans ambages, des contributions de taille pour que des services d’inspection disposent désormais d’un recueil des principaux textes en matière de devoirs et obligations professionnelles des services de sécurité.

Fatoumata Sanogo

Stagiaire

Source: Le 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

La ville de Koulikoro, ma belle découverte !

La Journée du sapeur du génie militaire célébrée le 11 octobre dernier

Vérité, justice et réconciliation : Pas sans les enfants

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct