Malijet.co

Journée météorologique mondiale 2019 : l’Agence Mali-Météo dresse son bilan

Le ministre des Transports, Soumana Mory Coulibaly, a présidé lundi 25 mars dernier, à l’hôtel Maeva Palace, l’ouverture d’une conférence débats dans le cadre de la célébration de la Journée météorologique mondiale 2019, sous le thème «Le Soleil, la Terre et le Temps». Organisée par l’Agence nationale de la météorologie (Mali-Météo), avec l’appui financier de la Banque africaine de développement (BAD), sous l’égide du département de tutelle, cette célébration a regroupé autour du ministre des Transports, la Directrice générale adjointe de Mali-Météo, Tandia Fanta Traoré, le représentant de la BAD, Nyaki Zougb Wlakaninebi, des honorables députés de l’Assemblée nationale, ainsi que plusieurs partenaires et invités de marque.


Chaque 23 mars, la Journée météorologique mondiale est l’occasion de célébrer l’entrée en vigueur, en 1950, de la Convention portant création de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), que le Mali a signée le 11 novembre 1960.
Cette convention souligne la contribution capitale qu’apportent les Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHK) à la sécurité et au bien-être de la société. Partout dans le monde, cette journée est célébrée par les acteurs services météorologiques à travers diverses activités. Au Mali, elle a été célébrée, à travers une conférence débat autour du thème : « Le soleil, la Terre et le Temps ».
Selon le ministre Soumana Mory Coulibaly, cette conférence vise à informer les autorités politiques, administratives, techniques, les partenaires techniques et financiers, les universitaires, la presse et la société sur le rôle éminemment important du Soleil sur le système climatique, sur la santé et le bien-être de la population. Aux dires du ministre, les données sur le rayonnement solaire sont aussi utilisées pour étudier le climat et les changements climatiques, prévoir le temps et fournir des informations permettant de faire face aux effets des hausses de températures, des déficits pluviométriques, des inondations, sur l’apprivoisement en eau potable, la santé et la sécurité alimentaire. Elles contribuent aussi à la réduction des émissions des gaz à effet de serre par l’exploitation de l’énergie solaire. C’est dans ce cadre que le Gouvernement du Mali et ses partenaires techniques fournissent de gros efforts tendant à appuyer et soutenir les actions du Service météorologique du Mali aussi bien sur le plan institutionnel que sur le plan des investissements dans les infrastructures de base. Soumana Mory Coulibaly a profité pour saluer tous les partenaires notamment, la BAD, l’USAID, la Coopération luxembourgeoise, le PNUD, la Banque mondiale pour leurs appuis multidimensionnels à notre pays.
Il a, enfin, espéré que les échanges de la journée vont contribuer à édifier les participants sur le rôle du Soleil sur le climat et les phénomènes météorologiques.
AMTouré

Source: Le 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Ansongo : l’importance de la planification expliquée aux communautés

L’imam de N’Tabacoro Extension-Sud avertit : << C’est sur nos cadavres que nos maisons seront démolies>>

Mali: Karim Keïta, persona non gratta dans les familles fondatrices

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct