Comme annoncée dans la matinée du 11 février 2020 une liberté provisoire pour le maire du District de Bamako, Adama Sangaré, restera finalement en prison. Pour cause, le Procureur général de la Cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga a formulé un pourvoi en cassation contre cette décision de mise en liberté provisoire de la Chambre d’accusation.

D’après les infos, sa liberté provisoire était conditionnée au paiement d’une caution de 120 millions FCFA. Donc, le Procureur général de la Cour d’appel n’étant pas d’accord avec la décision de justice contre-attaque.

Finalement l’affaire sera portée devant une autre juridiction plus compétente qui est la chambre criminelle de la cour suprême du Mali. Elle départagera les deux parties.

Pour l’instant, Adama Sangaré restera en compagnie de Bakary Togola et autres à la maison centrale d’arrêt de Bamako coura.

Affaire à suivre…

Source: Malijet