Selon nos sources, le Maire du District, M. Adama aurait bénéficié ce mardi 11 février 2020 la liberté provisoire. Pour ce faire, il aurait payé la somme de 120 millions de nos francs CFA. Pour rappel, le maire de Bamako, Adama Sangaré, avait été placé sous mandat de dépôt en Octobre 2019, après avoir été entendu par le pôle économique et financier du tribunal de grande instance de la Commune III du district de Bamako dans le cadre d’une enquête sur la gestion d’un contrat d’éclairage de la ville lors du cinquantenaire de l’indépendance du Mali en 2010.

D T

Source: voixdebamako