Manassa Danioko: « Si les décisions de la Cour Constitutionnelle n’étaient pas incontestables, elle deviendrait un simple tribunal » (vidéo)

La cour constitutionnelle du Mali a rendu publique une partie des échanges entre ses membres et la délégation du cadre d’action, de médiation et de veille. La rencontre s’était déroulée le 29 juin dernier au siège de l’institution.

Le cadre d’action est mis en place par des organisations religieuses et de la société civile pour tenter de concilier les positions des protagonistes de la crise socio-politique qui secoue le pays.

Décriés, le sort des membres de la cour constitutionnelle est au centre des discussions pour une sortie de crise. Mais d’après sa présidente, l’institution n’a rien à se reprocher. Son travail est d’ailleurs salué de par le monde, assure-t-elle.

Manassa Danioko a expliqué à ses hôtes l’importance du rôle de son institution dans la démocratie ainsi que la pertinence du caractère définitif de ses décisions.

Malivox

Vous allez aimer lire ces articles

Vidéo: IBK « n’est pas le propriétaire » du Mali (Issa Kaou N’Djim au meeting du 11 août)

Idrissa Arizo Maïga, Procureur général: ‘‘aucune attitude ou comportement de nature rebelle contre le ministre Tapo n’a été exprimé par un seul Procureur de mon ressort’’

Justice: des Procureurs entrent en rébellion contre Tapo

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct