Malijet.co

Kangaba : La Fédération des familles pour la paix mondiale et le principe d’unification en discussions

Kangaba, 11 février (AMAP) Une rencontre sur la fédération des familles pour la paix mondiale et l’unification (FFPMU) et sur le principe divin ou principe d’unification s’est déroulée samedi à Kangaba, a constaté l’AMAP.

Le conférencier, Tiéba Traoré, Professeur de psychopédagogie et du principe a déclaré que la FFPMU qui est une organisation internationale apolitique et non confessionnelle œuvrant pour la paix et l’unité dans le monde à partir des familles, a été créée le 1er mai 1954 à Séoul en Corée du sud par le Révérend Docteur SUN Myung MOON.

« Le but de cette Fédération est de créer un monde de paix, d’unité, de prospérité à partir des familles idéales centrées sur l’amour vrai de Dieu, à briser toutes les barrières entre les races, les ethnies, les cultures, les religions, les nationalités et unir les religions, les philosophies et les idéologies » a précisé le conférencier.

La Fédération est composée d’une vingtaine d’organisations de divers domaines œuvrant tous pour la paix véritable dans le monde. Le conférencier a cité à titre d’exemples la Fédération pour la paix universelle, la Fédération des jeunes pour la paix mondiale, la Fédération des femmes pour la paix mondiale et la Conférence Internationale pour l’Unité des Sciences (ICUS).

S’agissant du principe divin ou principe d’unification, le psychopédagogue a  déclaré qu’il  ouvre à celui qui cherche la vérité à une compréhension claire et directe de nombreuses questions fondamentales sur la vie et de l’univers, avant de préciser qu’il représente une conception capable de guider et d’offrir un espoir à celui qui souhaite ouvrir l’essence de l’existence et désire mener une vie intègre.

« L’enseignement du principe divin ou principe d’unification enseigne également que la famille est l’unité fondamentale  nécessaire à la réalisation d’un monde de paix et favorise la compréhension des choses, développe la connaissance et engendre un changement de la personnalité » a affirmé Tiéba Traoré.

Le professeur Traoré a saisi l’occasion pour rappeler quelques notions de base du principe divin à savoir la lutte humaine, la contradiction humaine et la chute, l’ignorance humaine, la recherche humaine de la vérité, le besoin d’une nouvelle vérité et la mission de la nouvelle vérité.

La rencontre s’est déroulée en présence de plusieurs étudiants de l’IFM, des enseignants en activité et à la retraite, des membres des associations et organisations de la société civile.

SD/KM (AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

En acceptant de raviver le dossier de l’avion présidentiel et des commandes HCCA : La Cour Suprême va-t-elle se déjuger ?

L’opérateur économique Barouba s’implique dans la lutte contre le Covid 19

Affaire des équipements militaires : Des gros errements dans la procédure

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct