Le démarrage des activités 2020, ce vendredi à Kati, de la jeune chambre internationale (JCI) a fait l’objet d’une conférence de presse, ce 15 janvier 2020, à la direction nationale de l’Industrie, à Lafiabougou Hamdallaye. Cette rencontre était animée par Moustapha Sanogo, président national de JCI, en présence de ses membres.

 

L’objectif était d’annoncer officiellement le démarrage des activités du mandat 2020 de la Jeune chambre internationale-Mali.

Le mandat 2020 de la Jeune chambre Internationale est placé sous le thème de : « engagement citoyen et synergie d’actions, facteur de cohésion sociale au Mali ».

Le président national de la Jeune chambre internationale, Moustapha Sanogo, a dévoilé le programme d’activités 2020 de son organisation. Le conférencier a informé que la Jeune chambre internationale travaillera sur sept priorités, cette année. Parmi ces priorités figurent le développement et le renforcement des capacités des membres de la JCI Mali et d’autres associations de jeunesse. On note également le vivre ensemble selon les valeurs de la JCI. Ensuite, la Jeune chambre internationale Mali veut promouvoir davantage son cadre du citoyen actif dans leurs organisations et auprès de leurs partenaires. Elle cherchera à trouver un site pour abriter le siège de la JCI Mali. Parmi les sept priorités, il y a aussi la célébration des 25 ans de la Jeune chambre internationale-Mali. Enfin, la participation aux grands débats de la nation et le repositionnement de la JCI Mali auprès des partenaires et institutions boucleront les activités programmées cette année par les membres de la JCI-Mali, à travers leur bureau exécutif national.

En effet, le lancement de ces activités aura lieu du 17 au 19 janvier 2020, à Kati. Cette première manifestation nationale regroupera plus de 500 jeunes actifs des organisations locales de la JCI-Mali de Kayes à Kidal en passant par Bamako, selon le responsable de la JCI-Mali. Au lancement des activités, les temps forts seront entre autres : la présentation de la feuille de route, des sessions de formation, des rencontres du Comité directeur national et les Présidents locaux, des activités pour la promotion de la paix et la cohésion sociale, des jeux et concours et bien d’autres.

La promotion d’une paix durable est l’un des défis majeurs de la Jeune chambre internationale-Mali, selon le responsable national de la Jeune chambre internationale-Mali. Car, la situation que traverse le Pays, oblige les membres de la jeune chambre internationale d’apporter sa contribution pour la stabilité du Pays, à travers la cohésion sociale, a dit Moustapha SANOGO, président de la JCI-Mali.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin