Malijet.co

La CVJR chez les autorités religieuses et les notabilités

Dans le cadre de la mise en œuvre de son mandat la Commission Vérité, Justice et Réconciliation organise une série de visites aux autorités traditionnelles et religieuses de Bamako.

imam mahamoud dicko haut conseil islamique

Le Président de la CVJR, Monsieur Ousmane Oumarou SIDIBE est accompagné par les deux vice Présidents, M. HAT AG BAYE et El hadj Sidi KONAKE ainsi que des commissaires coordinateurs des sous commissions et des chargés de mission. Ce mercredi 15 mars 2017, la délégation a été reçue aux sièges du Haut Conseil Islamique et du Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali, avant les NIARES, famille fondatrice de Bamako.

Le Président du Haut Conseil Islamique, El Hadji Mahmoud Dicko était avec d’autres responsables du Haut Conseil Islamique, Soufi Bilal 4ème vice Président, Alpha Baba Kounta secrétaire administratif, Abdoul Aziz secrétaire administratif adjoint , la Présidente de l’Union de femmes musulmane du Mali Mme Diakité Kadidia Togola etc. Selon Mahmoud Dicko, le terme justice seul suffit car il contient la vérité et la réconciliation. Nous avons les moyens et le mécanisme pour obtenir la réconciliation, pas besoin d’aller ailleurs, a t-il déclaré.
Des échanges fructueux ont permis de relever l’importance de la communication, la réalisation des actions concrètes pour réconcilier, le retour à nos valeurs, etc. En sommes les membres du HCI admettent que l’existence du Mali réside dans cette commission vérité, justice et réconciliation.
Par ailleurs, le Président du HCI n’a pas manqué de louer les qualités du Président de la CVJR, Monsieur Ousmane Oumarou SIDIBE qu’il connait personnellement, comme un grand commis de l’état plein de compétences, d’expériences et d’humilité,.
Prenant la parole, l’Imam Mahamadou DIALLO de la CVJR a fait le témoignage de tout ce que la commission fait en faveur des religions et toute la marque de considération en leur endroit. Il a annoncé la tenue prochaine d’une rencontre élargie avec les religieux pour expliquer le travail fait et solliciter l’accompagnement de ces derniers.

Chez le Chérif Ousmane Madani HAIDARA ce fut de véritables séances de discussion sur le mandat et les attentes de la CVJR de ces religieux. La CVJR est venue pour demander la bénédiction pour la réconciliation, un travail que les leaders spirituels musulmans dirigés par Haidara font déjà. A leurs yeux le Respect de nos valeurs culturelles est très important. Promis, selon le chérif qui a posé plusieurs questions de compréhension sur le mandat et sa mise e, œuvre, les acteurs impliqués à ce stade et les perspectives.
D’autres questions sur l’étendue du mandat, les conflits actuels etc. ont été soulevées par les leaders spirituels musulmans.

La question des réparations a été posée, si jamais les religieux devraient appeler les populations victimes à venir faire leurs dépositions. A la fin, les leaders religieux étaient satisfaits pour une rencontre assez riche en informations sur la CVJR et son mandat, ce qui assouvir le souci de passer le message de la CVJR. On est ensemble était le dernier mot. Les visiteurs ont fait la prière de 14h avant de se donner au revoir.

Pour les notabilités (familles fondatrices) de Bamako les préoccupations sont assez claires : renforcer les Chefferies traditionnelles et les mettre en relation à travers tout le pays ; s’attaquer aux problèmes fonciers pour des salutations viables et puis revoir le système de gouvernance qui est le problème latent depuis l’indépendance du Mali.
Pour leur part, NIARE, TOURE et DRAVÉ, par la voix de Dramane NIARE, le patriarche, accordent leur soutien inconditionnel à la CVJR.
Hier jeudi sera le tour des chrétiens catholiques et protestants.

La cellule communication de la CVJR

 

Source: info-matin

Vous allez aimer lire ces articles

Le film de l’assassinat dr Cabral

Cabral: le portrait d’un héros

ANSONGO : une rencontre sur les violences basées sur le genre et le mariage précoce

ORTM en direct Africable en direct