L’Agence Nationale de la Sécurité Routière (ANASER) a tenu, le mercredi 29 janvier dans ses nouveaux locaux sis l’ACI 2000, la 19ème session ordinaire de son conseil d’administration. La rencontre s’est déroulée sous la présidence du Général de division Souleymane Yacouba Sidibé, assisté par Madame Diadji Sacko, Directrice générale de ladite structure.

Selon le président dudit Conseil, les accidents de la route restent un problème de santé publique au niveau mondial et national. Il a déclaré que le président de la république Ibrahim Boubacar Keita, accorde une attention particulière à la lutte contre ce fléau de l’insécurité routière en exhortant à une forte mobilisation des pouvoirs publics ainsi que l’implication de tous les citoyens en vue de rendre nos villes plus sures.
«Le ministère des transports et de la mobilité urbaine a fixé à l’ANASER des objectifs précis pour l’amélioration de la circulation routière sur l’ensemble du réseau routier malien, en ramenant le nombre annuel d’accidents corporels sous la barre de 7500 victimes à l’horizon 2020» a-t-il laissé entendre.

Evoquant le bilan de l’année écoulée, le Général Souleymane Yacouba Sidibé a indiqué que le premier semestre a enregistré 4 679 victimes d’accidents dont 293 tués et 4.386 blessés, tous sexes confondus mais particulièrement la couche âgée de 16 et 25 ans pour une proportion de 33,59% de femmes.
En vue de «réduire le nombre d’accidents dans notre pays durant l’année qui vient de commencer, des campagnes de sensibilisation et de formation de l’ANASER seront orientées vers la jeunesse, à travers les écoles, les collèges, les universités, les associations de jeunes, etc. ».
Aussi, poursuit-il, «des contrôles routiers vont cibler également cette jeunesse avec un accent particulier sur le contrôle du taux d’alcoolémie, le port de casque, l’excès de vitesse, le téléphone au volant ou au guidon et le port de la ceinture de sécurité».
Rappelons que l’ordre du jour portait sur l’adoption du procès-verbal de la 18e session ordinaire du conseil d’administration, de l’examen de l’état de mise en œuvre des recommandations de la 18ème session du conseil d’administration ; l’examen du rapport d’activités de l’année 2019 à la date du 30 novembre; l’examen de l’état d’exécution du budget 2019 à la date du 30 novembre; l’examen du rapport d’activités 2019, le projet de programme d’activités de l’année 2020.
Le projet de budget 2020 est arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 1.755.950.000 F CFA. La journée a été clôturée par un déjeuner de presse avec la directrice générale de l’ANASER, Madame Diadji Sacko. La nouvelle directrice a expliqué les missions de cette structure et présenté les nouveaux locaux de l’agence à la presse.
Ibrahim Binaté

Source: EchosMédias