Malijet.co

Lancement de la nouvelle de presse : Pour plus de professionnalisme dans le paysage médiatique.

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique Arouna Modibo Touré a procédé le jeudi 8 février 2018 au lancement de la nouvelle carte de presse à La Maison de la presse. C’était en présence des membres du comité chargés d’examiner la nouvelle carte et devant beaucoup de journalistes.

Le ministre en charge de la Communication Arouna Modibo Touré a présenté la nouvelle carte de presse jeudi dernier aux hommes de médias. Au lancement de la nouvelle carte, le ministre a précisé que la mise à disposition de cette nouvelle carte de presse pour les journalistes est un travail que les hautes autorités et des hommes de médias  ont abattu pour contribuer davantage à l’assainissement et le professionnalisme du paysage médiatique national.

Pour Arouna Modibo Touré, l’ancienne carte de presse au format plus grand et moins sécurisé était obsolète et détenue souvent par des personnes qui n’ont rien à avoir avec la profession  « votre profession qui, je ne cesserai jamais de le dire est un vrai sacerdoce » a-t-il indiqué.

Le ministre a tout de même expliqué que la nouvelle carte de presse a une durée de validité de 3 ans, sa délivrance et son renouvellement à l’échéance sont gratuits pour les trois premières années. Toutefois, le ministre Touré a ajouté, qu’en cas de demande de renouvellement à l’initiative de son détenteur ou pour d’autres raisons, le détenteur est soumis au paiement de la somme de 20 000 F CFA contre quittance de Trésor public. «  Quant à l’ancienne carte sa fonctionnalité sera limité dans les mois qui viennent à partir de ce lancement » a-t-il averti. Et de souligner que, conformément aux textes, « une commission carte de presse » à été mise en place sous tutelle du département. « C’est cette commission qui étudie et statue sur toutes les demandes. Le postulat doit fournir un certain nombre de pièces énumérées dans le décret instituant la carte de presse et une demande adressée à la commission carte de presse ».

Le ministre a demandé à la commission de mettre toute la rigueur quant à la délivrance de la nouvelle carte de presse.

A.K  

Par La Lettre du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Promotion de l’islam modéré au Mali : 300 imams formés au Maroc à Koulouba

Koulikoro : Sit-in des travailleurs compressés de l’HUICOMA devant le gouvernorat de la région

Mauvaise organisation du hadj 2017 ; Le ministre des Affaires religieuses indexé par les privés

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct