Une rencontre entre les forces de la sécurité et le chef d’état-major général des armées, le général de Division Abdoulaye Coulibaly a eu lieu ce samedi 1er février, à Bourem. L’objectif de cette rencontre est d’envisager la mise en sécurité des militaires afin qu’ils puissent, eux aussi, protéger la population.

Le soleil de l’opération Dambe s’est couché pour donner la place à l’opération Maliko. Pour le bon fonctionnement de cette nouvelle opération, certaines mesures ont été prises : plus d’hommes sur le terrain donc plus de recrutement, surveillance aérienne à tout moment sur tout le territoire malien, « la primauté à la vie de la troupe à travers l’achat des engins blindés. »

Source: Journal le Pays-Mali