Le GIABA implique la société civile dans le plaidoyer

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), organise du 25 au 27 septembre 2019 à Bamako, un atelier régional de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) à l’intention des Organisations de la société civile (OSC) de l’Afrique de l’Ouest.

Cet atelier vise de façon générale à sensibiliser la société civile aux expériences et connaissances sur les questions de LBC/FT dans la sous-région ; à renforcer les capacités des OSC, leur permettant ainsi de s’approprier la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (BC/FT).

La lutte contre le BC/FT nécessite des efforts concertés et une collaboration entre les parties prenantes. Il est de la responsabilité collective de toutes les parties prenantes de protéger les économies et systèmes financiers des États membres contre ces fléaux. Le GIABA reconnaît la contribution de la société civile dans le processus de mobilisation et de prise de décision. D’où la nécessité de nouer un partenariat stratégique avec les OSC dans la lutte contre ces crimes économiques et financiers.

Fondamentalement, l’un des objectifs stratégiques du GIABA est la promotion de partenariats stratégiques avec le secteur privé, la société civile et d’autres parties prenantes clés. L’atelier s’appuiera sur les recommandations précédentes tirées de la dernière édition et proposera des solutions sur la manière de véhiculer de manière efficace le rôle du GIABA, afin d’aider les États membres à mettre en œuvre des dispositifs efficaces de LBC/FT, et ce, conformément aux normes internationales. De plus, il réaffirmera la collaboration de la société civile dans l’organisation de campagnes de sensibilisation auprès du public.

La participation des OSC est essentielle à la lutte contre le BC/FT. Ainsi, cet atelier devrait permettre d’intensifier la sensibilisation du public, la pression effective et durable qui sont des moteurs clés de la mise en évidence des efforts déjà déployés par le GIABA en vue de soutenir ses États membres à faire face aux problèmes de BC/FT. Dans un environnement où les leaders politiques et les responsables chargés de l’application des politiques doivent être sensibilisés et impliqués dans la lutte contre le BC/FT, la société civile est l’épine dorsale d’un tel plaidoyer et changement.

Les principaux thèmes du séminaire portent sur les tendances du BC/FT dans la région ; l’aperçu des initiatives régionales de LBC/FT et le mandat du GIABA ; le rôle des OSC dans la lutte contre le BC/FT dans la sousrégion ; les formes d’assistance technique pour les OSC dans le domaine de la LBC/FT et la définition de stratégies visant à mettre en place un réseau robuste d’OSC de l’Afrique de l’Ouest, engagées dans la LBC/FT, entre autres.

La formation sera dispensée par des experts techniques et des formateurs du GIABA et intégrera des présentations, études de cas, travaux de groupe et séances de partage.

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: Imam Mahmoud Dicko fait le compte rendu de sa rencontre avec Bouyé Haidara, le Chérif de Nioro (audio)

Mali : ce que le chérif de Nioro a dit à l’imam Dicko

Imam Mohamoud Dicko lors du rassemblement du 11 août : «Si IBK ne nous écoute pas, il verra… »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct