Malijet.co

LE GRAND ORAL DU PM DEVANT LES ELUS DE LA NATION

  • Soumeylou remporte haut la main sa DPG malgré le non de l’opposition

  • « Au prochain conseil extraordinaire des ministres, le vendredi, 27 avril, le collège électoral sera convoqué »
  • ‘‘J’invite les députés à faire comme moi en allant à Kidal’’ !Hormis le rejet de l’opposition (minoritaire), le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga (SBM), disposant d’une majorité écrasante de plus de 100 députés sur les 147 que compte l’hémicycle de Bagadadji, a réussi à faire passer sa Déclaration de Politique Générale (DPG) par 109 voix pour, 35 contre et 0 abstention, au terme de 5 heures de débats entre la Majorité et l’Opposition. Si l’Opposition ne compte qu’une vingtaine de députés à l’Assemblée Nationale, à l’issue du vote, 35 élus se sont prononcés contre. On voie aisément qu’il y a fissure au sein de la majorité parlementaire.

    SBM, comme ses prédécesseurs, n’a eu aucune peine à faire passer sa Déclaration de Politique Générale (DPG). Au terme de 5 heures de débats, répartis entre le Gouvernement (pour 3 heures) et les cinq (5) groupes parlementaires, à savoir : RPM ;  APM ; VRD ;  ADP-Maliba/SADI et ADEMA-PASJ (pour 2 heures) et les députés non-inscrits, c’est-à-dire ceux qui n’appartiennent à aucun groupe parlementaire, entrecoupés de pauses, la DPG du 5ème Premier Ministre est passée. Après le premier passage, marqué par des questions des députés, il y a eu une suspension aux environs de 12 heures 57 minutes, afin de permettre au Premier Ministre de préparer les réponses, avec les autres ministres concernés par des questions soulevées par les députés. Ces questions ont trait à la crise sécuritaire au centre, à l’Accord pour la paix, aux infrastructures routières, l’école, l’électricité, la non opérationnalisation de 9 nouvelles régions, entre autres.

    LES PREMIERES REPONSES DU PM

    La méthode choisie par Soumeylou Boubèye Maïga dans ses réponses, est  de regrouper les questions par thème au lieu de répondre les députés de façon individuelle. « En avril 1987, en tant que responsable syndical, j’ai pris la parole dans cette salle…Sur l’accord de paix, il n’y a pas d’alternative. Les enregistrements de combattants et des armes ont commencé. Il y’aura une réunion technique la semaine prochaine. Il y a eu un accord sur la question des armes lourdes. D’ici mi-mai, tout sera finalisé… », a promis SBM.

    En termes de ressources, pour l’année 2015-2017, le budget d’Etat consacré à la mise en œuvre de l’Accord, était de 281 milliards  F CFA et 125 milliards pour l’année 2018.

    Pour ce qui est de l’opérationnalisation des nouvelles régions, en dehors de Ménaka et de Taoudéni, les 9 autres régions seront opérationnelles avant les élections régionales de 2019. Cette opérationnalisation entrainera la création de nouveaux cercles et de nouvelles sous-préfectures.

    UNE CENTAINE DE TERRORISTES EN PRISON

    En ce qui est la question du centre, il n’y avait pas de conflits intercommunautaires, a dit le PM. Ces conflits sont créés et entretenus par des terroristes et parmi les prisonniers faits par nos forces, il y a des étrangers. Je n’ai pas d’autre choix que d’interdire la circulation des engins à deux roues, car ces engin font partie des armes des terroristes. Les motos leurs permettent de créer la violence. Nous avons intercepté, il n’y a pas longtemps, 183 motos destinées à la petite commune de Koakourou. 10 postes de sécurité sont opérationnels.

     « …Nous avons changé de posture, en combattant les éléments radicaux en allant les chercher là où ils se cachent. A partir de Ségou, nous avons créé un nouveau poste avancé de Commandement pour les opérations militaires sur le terrain. Les opérations de sécurisation ont permis de mettre la main sur des présumés terroristes au nombre de 100 éléments, qui sont en détention et nous avons perdu une dizaine d’hommes et une dizaine de blessés… », a dit le Premier Ministre.

  • Par Daba Balla KEITAARTICLE ENTIER DISPONIBLE DANS LA PARUTION DU 24 AVRIL 2018

 

Source: Nouvel Horizon

Vous allez aimer lire ces articles

Décès du colonel Youssouf Traoré : Encore un grand témoin qui s’en va

Fake news: Fake news tue l’artiste Habib Koité et fait démissionner le ministre de la Défense

Ségou : “Les AS du sport” disent stop au gaspillage de courant

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct