Malijet.co

Le Groupement des jeunes agriculteurs du Mali (GIE-GJA-Mali ): le guide spirituel des Ançar, Seïd Chérif Ousmane Madani Haïdara offre 1 million de FCFA pour sa contribution personnelle

Le guide spirituel des Ançar SEID Cherif Ousmane Madani HAÏDARA non moins président du Haut conseil islamique du Mali et du groupement des leaders spirituel musulmans du Mali a reçu ce lundi 24 février 2020, Le Groupement des Jeunes Agriculteurs du Mali (GIE-GJA-MALI) chez lui à Banconi en commune I.

Il s’agissait d’Idrissa Goita dit Ballo Président du Groupement des Jeunes Agriculteurs du Mali (GIE-GJA-MALI), , accompagné par Mme Coulibaly Assa Diarra gestionnaire ; M. Adama Niaré Technicien supérieur en agriculture, le Chargé à la production et enfin M. Younoussa Cissé, comptable.
Objectif : expliquer les missions de leur regroupement juvénile au président de la faitière islamique du Mali.

Pour le Président du Groupement des Jeunes Agriculteurs du Mali (GIE-GJA-MALI), le Groupement des Jeunes Agriculteurs du Mali (GIE-GJA-MALI) est créé en Octobre 2015. Il a pour objet principal : l’agriculteur, l’élevage, l’aviculture, la pisciculture, la pêche et la foresterie. Le groupement est composé des jeunes diplômés de toutes spécialités confondus, dont des techniciens d’agriculture, de l’élevage, vétérinaires, comptables, géographes, gestionnaires etc. Ils viennent en majorité de faire un stage de plusieurs mois à l’APCAM pour encore renforcer leurs vocations d’acteur du développement rural. Ce qui constitue un gage de réussite.
Le projet du Regroupement est implanté sur un terrain de 03 hectares dans la commune de Dialakoroba cercle de Kati généreusement offerts par Monsieur Bakary TOGOLA, président de l’APCAM.

Parmi les réussites du regroupement, la race métisse 3/4 appelé «WASSA CHIÉ» qui, depuis quelques années au Mali, donne satisfaction aux paysans et aux éleveurs. C’est le fruit des recherches effectués par l’institut d’économie rural (IER) qui travaille depuis quelques années sur l’amélioration génétique de la volaille cela, afin de rendre plus performant la race locale en terme de production d’œuf et de viande.
«La race wassa chié est issu du croisement de la race mixte exotique importé des États-Unis avec la race mixte locale du Mali (Kolo chié). La femelle pond 200 à 220 œufs par an et le mâle pèse entre 3 à 3,5kg. Tandis-que nos races locales ne dépassent pas 60 à 80 œufs par an».
Selon le président du Groupement des Jeunes Agriculteurs du Mali (GIE-GJA-MALI), leur présence chez le guide s’explique par son dévouement et son attachement envers les jeunes dans l’accomplissement de la cause juvénile ; avant d’ajouter que le groupement a une vocation plurielle dans le domaine de l’agriculture. Il a pour objet de promouvoir et de valoriser les activités agricoles au Mali.

Cette rencontre entre les responsables du groupement des jeunes agriculteurs du Mali et le guide spirituel des Ançars président du haut conseil islamique du Mali et du groupement des leaders spirituel musulmans du Mali cadre parfaitement avec les objectifs du guide qui est de promouvoir l’autosuffisance alimentaire et l’indépendance des jeunes dans le tissu social de notre pays. A noter que le guide spirituel des Ançars, très ému a, à la faveur de cette visite, a remis 1 million de FCFA aux jeunes.
ALBELA

Source : La véridique

Vous allez aimer lire ces articles

Législatives à Yélimané : Début du vote dans les 234 bureaux du cercle

Législatives à Sikasso : Démarrage effectif des opérations de vote dans la région

Argent et sexe : le visage des relations amoureuses de nos jours

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct