Le maire de Baguineda, Salia Diarra » mis en liberté » contre une caution de 100 millions de FCFA et placé « sous contrôle judiciaire »

 

Suite à une plainte de la Plateforme contre la Corruption et le Chômage au Mali (PCC), le Procureur en charge du Pôle Economique et Financier de Bamako avait placé sous mandat de dépôt, le jeudi 17 octobre 2019, le maire de Baguineda, Salia Diarra, son 1er adjoint Mamadou Samaké, les régisseurs de la mairie, Daouda Cissé et Yaya Traoré et le Sous-préfet de Kati, Arouna Diarra, pour des irrégularités portant sur plus de 529 millions de FCFA. A la demande de son avocat, ledit maire vient d’obtenir sa  » remise en liberté  » contre une caution de 100 millions de FCFA, mais il reste placé  » sous contrôle judiciaire.  »

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Justice: des Procureurs entrent en rébellion contre Tapo

Bamako : Des manifestants dispersés mercredi à coups de gaz lacrymogène

L’imam Dicko face à la presse : « Dr Boubou Cissé n’est plus légitime à la Primature »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct