LEADERSHIP : Des missionnaires du CRL/Yali Dakar reçus par le Ydaam

Dans la clairvoyance de superviser les activités du Centre régional de leadership Yali, une délégation constituée de deux responsables du réseau s’est rendue à Bamako. Une rencontre qui a permis au bureau Yali Dakar, Alumni Association Mali (Ydaam) de présenter, à travers un atelier de restitution, son plan d’actions de 2022 et des activités déjà menées par les membres. Au nombre des Alumnis ayant pris part, on enregistre la présidence de deux venus de l’intérieur, notamment Bougouni et Fana, situés à quelques kilomètres de la capitale malienne.

Les objectifs de cette mission s’articulent essentiellement autour de trois points : apprécier sur le terrain, l’impact de la formation que les participants ont reçue, restituer des kits aux bénéficiaires de la formation en ligne, rencontrer les partenaires de Yali Mali et ceux avec lesquels le Centre régional de leadership peut coopérer.

Les travaux de l’atelier de restitution se sont déroulés, samedi 25 juin 2022,  au Gouvernorat du district de Bamako, sous la présidence de Mahalmoudou Touré, président en exercice du bureau Yali-Dakar Alumni Association Mali, (Ydaam). Il était entouré pour la circonstance de l’attaché culturel Daniel Aragon de la section des affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis, de Narcisse N’Zi, chargé de communication du CRL/Yali-Dakar, et Ahmadou Guibril Diagne, assistant, suivi et évaluation du CRL/Yali-Dakar.

La cérémonie a été marquée par une série allocutions.

Le président Mahalmoudou Touré a, dans ses mots de bienvenue, placé l’activité dans son contexte, avant de donner la parole au missionnaire Narcisse, qui a expliqué de façon succincte les objectifs de la mission. Dans ses explications, N’Zi a fait savoir que cette visite leur a permis de bien apprécier des cas de succès qu’ils vont mentionner dans un document pour diffusion. Il a subséquemment ajouté qu’il était également important de restituer des kits aux bénéficiaires de la formation en ligne du CRL/Yali-Dakar.

Stimuler la croissance

Les missionnaires ont, à ses explications, rencontré également des partenaires de Ydaam et ceux avec lesquels le réseau pourrait coopérer conformément aux règles établies.  Un Alumni, faut-il expliquer, est un jeune qui se trouve dans la fourchette entre 18 et 35 ans, ayant la chance ou l’opportunité de participer à la formation offerte par le CRL/Yali-Dakar.

Le participant qui parvenait à suivre la formation du début à la fin entre dans le groupe des anciens qui ont déjà suivi le programme de formation. Le représentant de l’ambassade américaine a réaffirmé le soutien de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid).

Dans son intervention sur le plan d’actions, la secrétaire générale du bureau Ydaam, Aminata Samaké, a présenté les actions menées et prévues. Elle a fait savoir qu’à travers l’initiative Ergam, des femmes rurales ont bénéficié d’une formation professionnelle en 2021. Dans le même sillage, des denrées alimentaires et habits ont été offerts aux orphelins de l’Orphelinat Nelson Mandela et des déplacés du centre du Mali. On note également l’organisation de la session d’information et de formation sur le Yali et la retraite des Alumni.

Au sujet des activités prévues, le bureau de Ydaam compte réaliser des projets et mener des activités comme Mussoya Ni Tchèssiri (une académie des jeunes dames sur la bonne gouvernance, le leadership et le maintien de la paix), la formation des Alumnis du Mali, un salon des jeunes leaders et entrepreneurs du Mali, la création des bureaux régionaux, Handy Day, Mandela Day, une campagne digitale sur les droits des femmes et jeunes filles, chercher des partenaires pour les projets des membres et poursuivre les sessions d’information avec d’autres associations.

Le Young african leaders initiative, Yali, est une initiative de Barack Obama, ancien président des États-Unis, qui date de 2010. L’objectif est de soutenir les jeunes leaders africains dans leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité, renforcer la gouvernance démocratique et améliorer la paix et la sécurité dans le continent africain.

Le programme, selon l’un des missionnaires, est aujourd’hui porté par le gouvernement américain à travers un fonds destiné aux jeunes de l’Afrique subsaharienne entre 18 à 35 ans.

Couvrant 25 pays dont le Mali, le Centre régional de leadership Yali-Dakar dispose d’un programme qui s’articule autour du business et l’entreprenariat, de l’engagement citoyen et de la gestion publique.

D. Keita

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

Intelligence économique : La vision de Mamadou L Sylla

Départ au village des aides ménagères: La grande hantise

L’avocat Me Mamadou Ismael Konaté interdit d’exercer en Guinée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct