Les élections législatives ont démarré ce dimanche sans incident dans les différents cercles de la région de Sikasso, a appris l’AMAP de source proche de l’administration.

Le Gouverneur de région, Boubacar Bagayoko a donné le ton des opérations dans le bureau n°1 du quartier résidentiel à 8H 05 en présence des autorités locales et communales avec un dispositif complet notamment le personnel, le matériel électoral et les kits sanitaires.

Le chef de l’exécutif accompagné du préfet du cercle de Sikasso et des services de sécurité a fait un tour des bureaux de vote pour s’assurer du bon déroulement des opérations.

Boubacar Bagayoko  a prodigué des conseils pratiques aux agents électoraux sur le respect des consignes données par les services de santé par rapport aux précautions à observer pour éviter le coronavirus.

 

Devant l’affluence timide en ce début des opérations, le chef de l’exécutif estime que les électeurs affluent généralement dans l’après-midi même si le contexte de la maladie du coronavirus est un facteur qui peut jouer sur l’affluence.

Après la commune urbaine, le gouverneur et sa suite ont visité des bureaux de vote à l’intérieur de la région notamment à Finkolo et à Heremakono, à la frontière Mali-Burkina Faso.

Le nombre d’électeurs de la région de Sikasso est de 1.318.355 dont 678.801 femmes et 639.554 hommes et le taux de retrait des cartes d’électeurs en 3e région était de 74,81% le 27 mars 2020.

En rappel, 238 candidats dont 72 femmes et 166 hommes sont en lice pour 25 postes de député dans la région et 58 listes de candidatures ont été déposées par 22 partis politiques, 34 regroupements de partis politiques et 2 indépendants.

 FD/KM (AMAP)