Les premières audiences de la justice militaire

La salle d’audience du tribunal militaire de Bamako, ce mercredi 25 novembre 2020 a abrité le jugement d’une série d’affaires impliquant 5 militaires et 1 civil. L’objectif était de fixer les présumés auteurs sur leurs sorts.

 

Ces 5 militaires et un civil sont accusés entre autres de violation de consignes générales militaires et de vol d’armes, d’homicide involontaire et de détournement d’armes de guerre et de munitions. A l’ouverture des travaux, le président du tribunal militaire de Bamako, Me Noumandi Kanté a expliqué que cette session contribuera au renforcement de l’autorité du commandement en instaurant la discipline au sein des forces armées maliennes.

C’est pourquoi, préviendra-t-il que les tribunaux militaires de Bamako, Kayes et Mopti ont vocation à juger les infractions du droit commun commises par les militaires dans l’exercice de leur fonction et les infractions purement militaires. Me Kanté a également évoqué que le tribunal militaire a 2 volets à savoir le volet criminel qui est consacré au jugement des affaires criminels et le volet correctionnel.

La tenue de cette audience ordinaire témoigne de la volonté des plus hautes autorités de doter nos forces armées d’une justice adaptée aux réalités pour lutter efficacement contre l’impunité au sein des FAMa.

Source : Forces Armées Maliennes

Vous allez aimer lire ces articles

Logements sociaux : Quand le pôle économique poursuit les enquêtes !

Mali : l’armée célèbre son 60e anniversaire en toute sobriété

Lutte contre la covid-19 au Mali : Une prime spéciale de 5 325 280 000 FCFA accordée au personnel socio-sanitaire mobilisé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct