Deux familles maraboutiques de Niamina, notamment les familles de marabouts Sanogo et Sosso affirment détenir le remède contre le coronavirus. Cette annonce a été faite à travers une lettre ouverte adressée au président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Kéïta et dont nous publions le fac-similé. Pour authentifier leur annonce, trois membres de chacune des familles ont apposé leur signature au bas de la lettre ouverte datée de mardi dernier, 31 mars 2020, après avoir décliné leurs prénoms et nom et indiqué leurs numéros de téléphone.

“Nous détenons le pouvoir de guérir du coronavirus, de conjurer de la terre le mal du coronavirus” disent les signataires de la lettre qui précisent, s’adressant au président de la République : “Excellence Monsieur le Président, les deux familles voudraient vous rencontrer sans attendre. C’est pour vite guérir tous les malades du coronavirus ici et ailleurs, pour éradiquer le coronavirus de la terre ; mais surtout pour barrer la route aux grands malheurs en marche entre 2020 et 2023, suivis d’autres jusqu’en 2050.”

Plus qu’une invitation, c’est donc une prédication et mieux un avertissement lancé par les familles Sanogo et Sosso qui déclarent être prêtes à jurer que leur pouvoir de guérir les malades du coronavirus est réel afin de se faire recevoir par le président de la République “car il faut sauver le Mali et le monde qui ont trop osé”, lit-on dans leur lettre.

“Après ces vérités révélées, faut-il jurer sur la bible, le Coran, sur l’honneur pour nous faire recevoir ? Nous le ferions volontiers autant de fois que cela le nécessite” déclarent les famille Sanogo et Sosso.

Rappelons que ces familles sont de Niamina, reconnu comme une localité mystérieuse. C’est pourquoi, les signataires de la lettre ouverte de rappeler que “Niamina est mystérieux, mais laisse voir ” Amina, Mina”. Niamina est réputé pour 313 saints tous aussi mystérieux dont on a aucune idée. Cheick Hamamoulah (père du Chérif Nioro) l’un des plus grands pôles de la création est de Niamina. Niamina est vraiment la cité des marabouts.”

Un de nos doyens qui a vu la lettre ouverte a réagi en ces termes : “Pourquoi ne pas les croire car ce sont des familles reconnues comme détentrices d’immenses pouvoirs occultes. N’oublions pas qu’il y a eu, dans l’histoire, des épidémies qui ont décimé la population terrestre et l’Afrique n’en n’a pas autant souffert parce que nos aïeuls avaient leurs secrets pour se défendre.”

Et notre interlocuteur, cadre supérieur de l’Etat à la retraite, de poursuivre ainsi : “Devons-nous, tout le temps, croire uniquement en ce qui vient de l’extérieur ? S’ils ont osé utiliser cette démarche et aller jusqu’à décider de jurer, il ne faut plus perdre de temps pour aller à leur rencontre. L’urgence du moment l’exige d’ailleurs. Et les marabouts de ces familles que j’ai rencontrés dans le temps, lorsque j’étais fonctionnaire de l’Etat, ne mettraient jamais leur honneur en jeu en agissant ainsi s’ils n’étaient pas sûrs de ce qu’ils disent”.                                      Amadou Bamba NIANG

Source: Aujourdhui-Mali