Libération des membres du M5-RFP : est-ce le début de la lutte ou du dialogue ?

Hier dans l’après-midi, les principaux leaders du M5-RFP ont été libérés après des journées de confrontation entre les jeunes manifestants et les forces de l’ordre.  En effet, les arrestations des membres du M5-RFP, principaux leaders des manifestations, ont provoqué la colère des populations  occasionnant des violences, des actes de vandalisme et des pertes en vies humaines. Cette décision des autorités serait-elle un signe du retour au calme après des journées mouvementées à Bamako et à l’intérieur du Mali. En tout cas, une rencontre s’est ténue hier au siège du chef de file de l’opposition entre les membres du Mouvement du 5 juin et la communauté internationale pour une sortie de crise, loin de toute violence.

Au cours des échanges, les deux parties auraient insisté sur la fin des violences pour un Mali apaisé. Après cette libération, la question qu’on se pose aujourd’hui, c’est de savoir si cette nouvelle donne pourrait être le début d’un dialogue sincère ou d’une reprise des hostilités malgré l’appel au calme de l’imam Mahmoud Dicko après l’enterrement des jeunes tués aux alentours de sa mosquée ? ” Cette libération ne va rien changer dans notre combat. Restons mobilisés et déterminés car, la lutte vient de commencer “, a lancé Ahmadou Dounga Maiga, chargé à la communication de la CMAS, dans les minutes qui ont suivi le retour des membres du M5RFP auprès des leurs.

Selon une source proche du mouvement contestataire, ces personnalités ont été arrêtés pour avoir appelé à la désobéissance civile, occasionnant le pillage et le saccage des édifices publics. Les membres de ce mouvement, désormais cauchemar du régime, adopteraient-ils une stratégie plus efficace et sans usage de force ou de violence comme l’a souhaité l’imam Mahmoud Dicko ?

Rappelons qu’il a appelé au calme au cours de son interview après l’enterrement des jeunes tombés sous les balles assassines de la Forsat. Selon un adage, “le temps est le meilleur juge”.

Ben chérif

Vous allez aimer lire ces articles

Manifestation du M5 au Mali : Les forces de l’ordre dispersent les manifestants au 2 e jour de la contestation

Signature de convention entre le ministère de la Cohésion sociale et le CMTR : Diffusion dans les Bus, des messages audiovisuels sur la paix et la réconciliation

Opération Maliko-Théâtre Est : Les ULRI formées et dotées de 16 pickups et 20 motos pour la tracte des GAT

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct