L’imam est fâché et il s’est lâché !

Hier, Dimanche 28 Novembre 2021, 5 mois après la “RECTIFICATION” du 24 Mai qui a mis fin au pouvoir du duo N’DAOU/OUANE, l’imam Dicko organise une cérémonie de lecture du Coran sanctionnée par un point de presse de “CLARIFICATION”. Chapeau aux organisateurs de l’événement qui ont su assurer la mobilisation des sympathisants de l’imam à moindre frais en mettant l’accent sur la lecture du noble Coran dans le but de faire des bénédictions pour le pays.

Ce n’est un secret pour personne que l’imam s’est toujours servi de la religion pour atteindre des objectifs politiques. À travers la mobilisation d’hier les sympathisants de l’imam Dicko et leurs alliés politiques visent un seul objectif : LE RESPECT DU DÉLAI DE LA TRANSITION. Dans sa prise de parole l’imam a fait de l’auto-victimisation, de l’auto-promotion et de l’auto-congratulation en passant en revue une partie de ses exploits politiques depuis la chute du Général ATT jusqu’à l’éviction du Colonel Ba N’Daou. Comme pour démontrer à la junte au pouvoir et à l’opinion publique nationale qu’il est un Dinosaure de l’échiquier politique qui mérite tous les respects et tous les honneurs. En effet, l’imam de Badalabougou ne semble pas être d’accord avec les Colonels qui l’ont mis à l’écart au profit du Chérif Bouyé de Nioro dont les fidèles continuent à battre le pavé pour une prorogation de 3 ans du délai de la transition. En plus, le PM de la transition rectifiée a été choisi sans son aval contrairement à son prédécesseur qui est venu lui quémander la Primature. Comme si cela ne suffisait pas le décret de nomination au CNT de son beau fils vient d’être abrogé et son verdict au tribunal est attendu pour le 3 Décembre. La politique étant une question de rapport de force, l’imam Dicko et ses sympathisants sont obligés de s’associer à nouveau avec d’autres acteurs politiques mécontents pour renverser la tendance en leur faveur. Ils ont les moyens et les circonstances actuelles d’isolement des autorités de la transition au plan national et international est une aubaine à ne pas manquer surtout si l’imam Dicko devrait être candidat ou faiseur de Roi lors des prochaines présidentielles. Les jours et les semaines à venir seront très décisifs… À suivre…
Sambou Sissoko

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : Le gouvernement interdit la consommation de chicha

Gao : sensibilisation sur les conséquences du mariage precoce

Rencontre sur la déscolarisation des filles à Yorosso

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct