L’implication des femmes assure l’autosuffisance alimentaire à Mafélé, cercle de Bougouni

Dans le village de Mafélé, la culture du coton est prédominante et les femmes sont au premier rang dans cette activité agricole. En plus des cultures céréalières, comme le riz, le maïs, les produits de cueillette occupent également une place importante dans les activités de ces femmes notamment, à travers la transformation traditionnelle du karité ou du néré. Car, une partie de ces produits transformés est autoconsommée et l’autre est destinée à la vente, pour couvrir les besoins de la famille.

Estimant que les femmes rurales doivent être, vraiment, soutenues dans cette activité, cet interlocuteur du village de Mafélé indique : « Pas besoin pour les villageois d’acheter des céréales ailleurs, car, nous avons tout ce qu’il nous faut ici grâce à nos femmes ». Il a déclaré également que c’est l’implication des femmes dans l’agriculture qui fait l’autosuffisance alimentaire dans ce village. Malgré ce témoignage, beaucoup de femmes évoquent la problématique de l’écoulement des produits agricoles. Elles indiquent éprouver des difficultés à vendre et à acheminer leurs produits agricoles sur d’autres marchés ou vers les grands centres de consommation. Pour les femmes rurales, en général, et celles de Mafélé, en particulier, les moyens de transport sont limités et la voie d’accès aux différents marchés est impraticable.

Source: Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

ÇA SE PASSE AU GRIN: Colère et inquiétude

Manif du M5-RFP au Boulevard de l’Indépendance: Un homme armé arrêté et remis aux forces de l’ordre

Prévention et lutte contre la corruption : Des organisations syndicales s’impliquent

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct