Lamine Keita est un jeune de 25 ans. Il est originaire du Cercle de Kangaba.  Ce jeune, qui croque la vie à pleine dent, aimait faire la fête. Un soir il organisa une soirée dansante avec ses amis qui habitaient un peu loin de la ville de Kangaba. Ces derniers sont venus faire la fête avec lui depuis le petit soir jusqu’à 3 heures du Matin. Au retour, Lamine décida de transporter ses amis chez eux sur sa Moto. Comme ils étaient au nombre de 04, il fallait faire deux tours.

Voilà qu’à 3 heures du matin Lamine sort et fait le premier tour. Sur le chemin du retour pour aller chercher les deux autres amis, Lamine est arrêté en route par une jeune femme qui était arrêtée sous un caïlcédrat dans le noir. Elle lui demanda de l’aide en ces termes : « s’il te pait peux-tu m’accompagner dans mon village non loin d’ici ? Il se fait tard et je ne trouverai aucun moyen de transport à cette heure ». Lamine réponds alors : « je dois aller chercher deux de mes amis à mon retour si tu n’as toujours pas eu un moyen je te donnerai un coup de main ».

Lamine est allé chercher ses deux autres amis. A son retour il trouve la jeune fille au même endroit. Elle le stoppa encore, Lamine, étonné qu’elle soit encore là, lui demanda pourquoi elle n’est toujours pas rentrée. Et la jeune fille répond qu’elle n’a trouvé personne pour l’accompagner. Lamine décida alors par bonté de venir au secours de la fille inconnue. Elle indiqua sa destination. Ils se mettent alors en route. Arriver à l’endroit indiquer Lamine s’arrête mais la jeune fille dit qu’elle habite encore plus loin. Il continu alors de rouler. Mais à chaque fois que Lamine s’arrête la jeune femme dit qu’elle n’est toujours pas arrivée à destination.

Elle montra du doigt un chemin allant vers une forêt et dit que sa maison s’y trouve. Lamine en doute prit peur et lui demanda de descendre pour qu’il vérifie s’il a assez de carburant pour arriver là-bas. Soudain il constate que la fille avait des sabots à la place aux pieds. C’était la panique pour Lamine. Il s’enfuit alors laissant son engin et la fille. Heureusement qu’il trouve une maison non loin de là et s’y abrite jusqu’au lever du soleil. Le lendemain il retourne récupérer sa moto et rentre chez lui.

A ses dires, il s’est toujours demandé pourquoi cela lui est arrivé. Pourquoi précisément lui et pas quelqu’un d’autre ? Lamine considéra cet incident comme un avertissement. Et depuis il a diminué ses sorties nocturnes. Selon lui une sortie nocturne est toujours risquée. On ne sait jamais qui ou quoi peut se mettre sur notre chemin.

Aminata MAIGA (Stagiaire)

 

Source: Bamakonews