Experts du Mali et de la CEDEAO autour de la table

Un atelier de renforcement des capacités des points focaux nationaux sur la procédure d’exemption de la convention de la CEDEAO sur les armes légères et de petits calibres s’est ouvert mardi, 16 juillet 2019. La rencontre est organisée par la Commission Nationale de Lutte Contre la Prolifération des Armes légères du Mali. Elle a regroupé plusieurs acteurs concernés au Grand Hôtel Azalaï de Bamako.

 

Le développement rapide de la criminalité organisée transfrontalière est de plus en plus préoccupant en Afrique de l’Ouest. Les activités et le trafic illicites pré-énoncent bien des formes, notamment le trafic, la fabrication illégale d’armes à feu, le trafic d’armes à feu et le vol à main armée ainsi que le vol et la contrebande.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 17 JUILLET 2019

PAR Mahamane TOURE

Source : NOUVEL HORIZON