Dans le cadre de la lutte contre le COVID 19 qui sévit actuellement au Mali, la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr DIAKITE Aïssata Kassa TRAORE a remis, hier, mardi 7 avril 2020, des kits de lavage des mains aux Associations de femmes religieuses à savoir l’Union nationale des femmes musulmanes du Mali (UNAFEM), l’Association des Femmes chrétiennes catholiques du Mali et l’Association des Femmes chrétiennes protestantes du Mali. Chaque kit est composé de 6 lots du savon, du gel, du récipient d’eau et bien d’autres.

La cérémonie de remise des kits a eu lieu au département dans la cité administrative de Bamako, en présence des membres du cabinet, de la présidente de l’Union nationale des femmes musulmanes du Mali (UNAFEM), Mme Diakité Kadia Togola, de la présidente de l’Association des Femmes chrétiennes catholiques du Mali et de la présidente de l’Association des Femmes chrétiennes protestantes du Mali. Dans son discours, la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr DIAKITE Aïssata Kassa TRAORE a fait savoir que depuis l’apparition de la maladie à coronavirus ou Covid 19, le Gouvernement du Mali, sous l’impulsion de Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, n’a pas cessé d’adopter des mesures individuelles et collectives, visant à freiner la propagation de cette pandémie. Avant de rappeler quelques mesures gouvernementales et gestes barrières notamment: la fermeture des écoles ; la fermeture des boîtes de nuit et des bars dancing ; le couvre-feu ; la limitation du nombre de personnes à 50 au maximum, dans les cérémonies à caractère social comme les mariages, les baptêmes, les funérailles ; l’observation d’une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes dans les lieux de regroupement ; l’interdiction des ateliers, colloques, meetings ; la limitation du nombre de personnes dans les véhicules et sur les motos ; ne pas se serrer les mains ; tousser ou éternuer dans son coude, ou utiliser un mouchoir à usage unique ; éviter les accolades et les embrassades ; se laver régulièrement les mains au savon ; utiliser le gel hydro alcoolique. « C’est justement en application de ces mesures, que j’ai décidé de doter les associations de femmes religieuses, en kits de lavage de mains. Il s’agit de l’Association des Femmes Musulmanes du Mali, de l’Association des Femmes chrétiennes catholiques du Mali et de l’Association des Femmes chrétiennes protestantes du Mali. Par ce geste, je voudrais lancer une invite, à ces religieuses, et au delà, à toutes les femmes du Mali, à observer strictement les mesures gouvernementales et les gestes barrières, en général, et le lavage des mains en particulier. Il s’agit d’un geste simple, mais important et très efficace, dans la prévention de la maladie à coronavirus. Comme le dit un adage bien connu : il vaut mieux prévenir que guérir », a déclaré Dr DIAKITE Aïssata Kassa TRAORE. Enfin, Mme le ministre a invité les religieuses à faire un bon usage de ces kits, et à accompagner le Gouvernement, dans ses efforts de prévention de la pandémie du Covid 19, à travers la sensibilisation. Quant à la représentante des bénéficiaires, Mme Diakité Kadia Togola, présidente de l’Union nationale des femmes musulmanes du Mali (UNAFEM), elle a remercié Mme le ministre de la promotion pour cette donation à l’endroit des femmes religieuses du Mali. Elle a rassuré Mme le ministre que les kits de lavage des mains avec le savon seront utilisés à bon escient. Elle a invité tout le monde à respecter les mesures de lavage des mains avec le savon qui s’accommodent d’ailleurs avec les règles de l’islam. « C’est une maladie qu’on ne peut pas contrôler. Elle touche tout le continent à travers le monde. Donc la prévention doit être de mise », a conclu la présidente de l’UNAFEM. L’un des moments phares de la cérémonie a été la remise des kits de lavage des mains avec le savon comprenant du savon, du gel, du récipient d’eau et bien d’autres.

Aguibou Sogodogo

SourceLerepublicainmali