Dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus (COVID-19), deux opérateurs économiques, Sidi Dembélé dit Roi 1212 et Barou Niangadou  et le président du comité exécutif de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Mamoutou Touré dit Bavieux, ont offert hier des kits sanitaires et un chèque de 5 millions au ministère de la Santé et des Affaires sociales.

 

 Il s’agit de kits de lavage des mains, de gel hydro alcoolique, des cartons de savon, des cartons d’eau de Javel et des gants pour l’opérateur économique, Sidi Dembélé dit Roi 1212 ; de mille cartons de savon et de kits sanitaires pour l’opérateur économique, Barou Niangadou ; d’un chèque de 5 millions de FCFA pour le président de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Bavieux Touré.

Les trois donateurs, Sidi dit Bassidi Dembélé, Barou Niangadou et Bavieux Touré ont salué les efforts du ministère de la Santé et des Affaires sociales dans la lutte contre le COVID-19 tout en appelant les populations à soutenir le gouvernement dans cette lutte.

« Nous avons jugé nécessaire d’accompagner le gouvernement parce que nous sommes attaqués, aujourd’hui, sur la plan sanitaire. En accompagnant l’Etat, nous protégeons nos vies », a affirmé l’opérateur économique Barou Niangadou. Il a sollicité l’accord du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé pour la construction d’une salle d’urgence au centre de santé communautaire (CSCOM) du Quartier Mali.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé a remercié les trois donateurs pour leur geste de solidarité. « C’est un moment très important de solidarité. C’est le moment de se donner la main car cette crise n’est pas une question d’un seul ministre ou de quelques individus, mais c’est une question de solidarité nationale. L’Etat seul ne pourra pas. Nous sommes convaincus que si tout le monde en fait son problème, nous gagnerons contre cette pandémie. Ces produits sont très importants pour les mesures-barrières », a-t-il déclaré.

Le ministre Sidibé a rassuré les donateurs que les ressources reçues seront gérées de façon transparente avant d’inviter les populations au respect des mesures-barrières.

Lire la suite sur L’Indicateur Du Renouveau