Macina : Renforcement des capacités des organisations communautaires de base

Une rencontre d’appui à la dynamisation des organisations communautaires de base (OCB), initiée par la Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement-Mali (CAD-Mali), s’est déroulée jeudi à Macina, sous la présidence du 2ème adjoint du maire, Dian Diallo a constaté l’AMAP.

 

L’objectif de la rencontre était de contribuer à la prise de conscience des hommes de l’importance de la participation des femmes à la gestion des affaires locales.

De façon spécifique, il s’agissait d’échanger avec les membres des Organisations Communautaires de Base sur leur rôles, responsabilités et les difficultés liées au fonctionnement de leur Organisation ; d’appuyer et d’orienter les responsables d’organisation Communautaires de Base par rapport à la dynamisation et le bon fonctionnement de leur organisation  et promouvoir la participation des femmes aux niveaux des instances de prise de décision en lien avec la législation et les approches féministes.

Les participants ont échangé sur entre autres, le renouvellement des instances et le fonctionnement des bureaux des comités de gestion scolaire et des associations de santé communautaire, véritables chevilles ouvrières de ces différentes structures pour un développement harmonieux de la cité.

Cette rencontre a permis aux participants d’être bien outillés sur leurs rôles et responsabilités afin de mener à bon port les différentes structures qu’ils dirigent dans les Communes.

Le même exercice a été organisé au profit des membres des organisations communautaires des communes de Kokry-Centre, Boky-Wèré, et Kolongo.

La rencontre s’est déroulée en présence du Chef du Service local du développement social, des membres du comité de suivi à la base (CSB), des représentants des associations de santé communautaire (ASACO) et des Comités de gestion scolaire (CGS), et de la presse locale.

AOK/KM

Source : (AMAP)

Vous allez aimer lire ces articles

« Mon corps m’appartient » : la revendication de plus d’autonomie pour les femmes

CENTRE : L’armée reste présente à Farabougou

Graves accusations de l’ONG Human Rights Watch sur les tueries survenues dans la région de Mopti: « L’armée malienne mise en cause dans la mort de 34 civils au centre du pays… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct