Malijet.co

Mairie de la Commune V : DES BONS POINTS ENGRANGÉS

Pour faire un bilan d’étape de ses activités et administrer la preuve de la transparence dans la gestion, la mairie de la Commune V a organisé, le week-end dernier, son traditionnel déjeuner de presse. Cette rencontre permet au conseil communal de discuter avec les hommes de médias des réalisations du premier semestre de cette année et d’établir un check-up complet des difficultés pendant la période. La 5è édition de ce traditionnel déjeuner de presse était présidée par le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, en présence de ses 2è et 3è adjoints, respectivement Mme Katilé Hadiaratou Sène et Adama Konaté.


L’édile de la Commune V a rappelé le bien fondé de cette rencontre avec les journalistes. C’est un exercice pas facile, selon Amadou Ouattara, mais nécessaire pour rendre compte des activités menées par l’équipe communale. «Nous pensons, nous plier à cette exigence de redevabilité jusqu’à la fin de notre mandat. C’est pourquoi tous les six mois, nous appelons les hommes de médias, et passons également dans les quartiers, faire la restitution des activités que nous menons», a commenté le maire.
Il a aussi saisi l’occasion pour évoquer des difficultés rencontrées pendant le semestre écoulé qui, selon lui, ont été éprouvantes dans la gestion communale. Amadou Ouattara a insisté sur les difficultés financières du premier trimestre engendrées par un climat social difficile, y compris la grève du personnel de la mairie, les marches et sit-in organisés par les populations et le non paiement des taxes par les occupants des marchés pendant 35 jours pour un manque à gagner d’environ 9 millions de Fcfa.
Le refus systématique de l’enrôlement bioélectronique par les occupants des équipements collectifs marchands et le difficile recasement des 4 000 déguerpis à Mountougoula en raison des procédures judiciaires non clôturées figurent aussi parmi les difficultés. Mais, le tableau n’est pas noir. «Nous avons connu l’installation du PADDUC qui fait environ 5 milliards de Fcfa. En sillonnant les quartiers que couvre ce programme, vous trouverez de belles choses. C’est cela aussi notre satisfaction. Nos partenaires nous accompagnent dans l’atteinte de nos objectifs et dans la réalisation de notre vision pour le bien-être des populations», a expliqué l’édile. Pour les perspectives du dernier semestre de l’année 2019, Amadou Ouattara a laissé entendre que l’équipe communale va poursuivre le recasement des déguerpis à Mountougoula-Diallakorobougou. Il est également prévu l’élaboration et l’adoption par le conseil communal du budget primitif 2020, avant le 31 octobre 2019, mais aussi la création et la mise à jour du site web de la mairie. L’équipe communale souhaite également poursuivre les démarches en vue de la levée des obstacles à la généralisation du recouvrement bioélectronique des taxes et autres redevances en cours. L’assainissement intègre les priorités de la commune. Amadou Ouattara a confié que tout sera mis en œuvre pour assainir sa circonscription dans les prochains mois afin de la rendre plus attractive.

Abdoul K. COULIBALY

Source: L’Essor- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Yeah Samaké, ancien ambassadeur malien

Editorial : Le Chérif de Nioro, une grande victime……

Notre Mali, comme il va… Le pays toujours dans les ornières

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct