MALI : Deux morts et des arrestations suite aux actes de vandalisme dans la capitale

Au Mali, le dernier bilan de la manifestation de vendredi fait état d’au moins deux morts et 55 blessés dont plusieurs d’entre eux par balle, Selon un personnel du Centre Gabriel Touré, l’hôpital du centre-ville de Bamako.

 

Malheureusement cette action s’est dégénérée dans différents endroits à Bamako. L’Assemblée nationale et l’ORTM ont été saccagés et brûlés par les manifestants. Des bureaux ont été saccagés, des documents détruits, des biens emportés Sur des vidéos diffusées, nous avons vu des voitures calcinées, des portes défoncées,  des actes de pillages…Nous avons constaté des heurts dans plusieurs zones de la ville de Bamako.

Des bâtiments administratifs ont également été pris d’assaut, comme le siège de la Télévision nationale, l’ORTM, et l’Assemblée nationale. Plusieurs personnes ont été interpellées.

Des responsables de la manifestation  du rassemblement N°3 du M5-RFP ont été interpelés hier vendredi 10 juin 2020 dans la soirée. Il s’agit du coordinateur général de la CMAS, ISSA KAOU N’DJIM qui a été interpellé chez lui, a déclaré la CMAS ; Nouhoum Sarr du parti FAD, Adama Ben le cerveau du MDP et Clément DEMBELE. Les deux ponts stratégiques de la ville ont été bloqués par les manifestants avec des barricades érigées.

EchosMédias

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: Imam Mahmoud Dicko fait le compte rendu de sa rencontre avec Bouyé Haidara, le Chérif de Nioro (audio)

Mali : ce que le chérif de Nioro a dit à l’imam Dicko

Imam Mohamoud Dicko lors du rassemblement du 11 août : «Si IBK ne nous écoute pas, il verra… »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct