Mali: Karim Keïta, persona non gratta dans les familles fondatrices

Dès notre arrivée à Bagadadji, nous avons été accueillis par des mots de rejet du fiston national par les Touré de Bamako. Ils ne veulent pas du tout entendre parler de Karim Keïta. Ils disent aussi qu’ils ont été surpris de voir Karim chez eux. « Il est venu à l’improviste,  sinon si c’était un rendez-vous, on l’aurait refusé catégoriquement », disent-ils. Ce jour 9 juillet, il est venu sous la pluie vers le soir et s’est caché pour entrer chez le patriarche, nous rapportent-ils.

Après avoir condamné tous le comportement de Karim envers le patriarche, ils informent, dans le vestibule, qu’une réunion des Touré aura lieu dans les prochains jours afin d’apporter une réponse appropriée à la sortie peu orthodoxe de Karim Keïta.

A rappeler que la présence de Karim chez le patriarche a eu lieu la veille du procès qui l’oppose à deux journalistes dans l’affaire Birama Touré. Ce qui dénote que cette visite à l’improviste n’était pas fortuite.

Kèlètigui Danioko

Souce: Le Pays

 

Vous allez aimer lire ces articles

LES CONFIDENCES DE KOUDY: «Tous les accrocs aux prostituées ne le sont pas par vice»

Réunion du comité des chefs d’état-major CEDEAO : Le point d’exécution des précédentes rencontres au menu

« Esclavage par ascendance » : plus de 20 personnes jugées au tribunal de Kayes

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct