Après le report de son procès,  le Général Amadou Haya Sanogo aurait pu être en liberté, ce mardi 21 janvier. Entendu, ce matin, la chambre d’accusation de la cour d’Appel a mis  en délibéré la demande de liberté provisoire  pour le mardi 28 janvier 2020.

Date à laquelle, le prisonnier le plus célébré du Mali pourra retrouver sa liberté.