Malijet.co

Mali : l’APCAM convoque une session extraordinaire pour statuer sur la gestion après Bakary Togola

Les membres de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) seront en session extraordinaire le 24 octobre prochain pour statuer sur la gestion de la structure après l’arrestation de Bakary Togola. Les dirigeants de l’APCAM se pencheront également sur la stratégie à faire pour « sortir Bakary Togola de prison ».

Après l’arrestation de Bakary Togola le 13 septembre dernier, les membres de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali- APCAM sont en ordre de bataille alors que la campagne agricole 2019/2020 risque d’être secouée par cette affaire.

Le 24 octobre prochain, le monde de l’agriculture au Mali sera à Bamako en session extraordinaire de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali- APCAM. Ordre du jour : Situation actuel de l’institution APCAM.

Ils seront environs 60 leaders du monde agricole à statuer sur comment gérer les affaires courantes et les perspectives de l’APCAM suite à cette absence de leur président Bakary Togola.

En marge de cette session extraordinaire, certains leaders de l’APCAM étudieront « les formes de soutiens qu’ils doivent entreprendre pour sortir Bakary Togola de prison », nous confie une source au sein de l’APCAM.

Le 13 septembre dernier, le président de l’APECAM, Bakary Togola a été interpellé dans les affaires de ristournes des producteurs de coton suite à un « développement », de cette affaire par la brigade judiciaire du Pôle économique et financier de Bamako.

Les investigations du procureur du Pôle économique ont découvert un « non justifié » de 9,462 milliards FCFA sur les 13,431 milliards FCFA que la Compagnie Malienne de Développement de Textile (CMDT) avait octroyé à la Confédération des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (C-SCPC) sur la période 2013-2019.

NORDSUD JOURNAL

Vous allez aimer lire ces articles

Un symposium, à Bamako, sur les réformes politiques et institutionnelles

Ségou : les déplacés internes ont des besoins, de plus en plus, croissants

Mali : Mopti : Le gouverneur et le CEMA près de la population

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct