Malijet.co

Mali : Pour risque d’affrontement, le Carrefour des jeunes interdit au CDR

Depuis le ralliement du CDR de Ras Bath derrière le candidat Soumaïla Cissé, rien ne va plus entre les jeunes de ce comité siégeant dans les locaux du carrefour des jeunes de Bamako sous la couverture d’une organisation de la société civile.

De part et d’autre, les jeunes du CDR ne parviennent pas à s’entendre sur la décision selon laquelle leur organisation est ralliée à Soumaïla Cissé pour les élections présidentielle de juillet 2018. D’un côté certains relient même ce choix qui ne leur paraît pas judicieux. D’un autre les pro Ras Bath qui adhèrent au ralliement. Ils sont à coûteux tirés. L’éclatement de cette vive tension frisait un véritable risque d’affrontement entre les jeunes qui passèrent des jours à vociférer les un contre les autres avec à la clé des menaces de mort.

Face à cette situation, le Directeur du Carrefour a illico presto rappelé les jeunes que le Carrefour n’est pas un siège de parti politique et qu’en aucun cas, ce lieu public ne pourrait servir de base pour la violence politique. En conséquence, il leur interdit le carrefour. Donc, le carrefour des jeunes n’est plus accessible aux jeunes du CDR qui devront se chercher un siège pour mener leur campagne et régler leur divergences politiques.

Madick Niang

Dénoncer

Vous allez aimer lire ces articles

KOLONGO : lancement d’un projet visant à réduire les conflits inter-communautaires

SECURITE ET PRESIDENTIELLE : Quel sort pour les électeurs ?

COMMISSION TRIPARTITE MALI-NIGER – HCR : Le retour des réfugiés maliens en débat

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct