Manque d’emploi au Mali : L’alternative par le taxi-moto

Comme remède au manque d’emplois, les jeunes Maliens optent par le mototaxi.

 

Le phénomène de Mototaxi, longtemps connu dans certains pays côtiers de l’Afrique de l’ouest, prend de l’ampleur au Mali, singulièrement à Bamako. Les jeunes sans emploi transforment leur moto Djakarta en mototaxi. Il s’agit de transporter une personne, un client donc, à la recherche de moyen de transport pour se rendre en un lieu, comme les transports taxi.

Cette source d’emplois n’est pas nouvelle, des entreprises de moto taxi telles que Teliman et Express au Mali occupent déjà le secteur. Elles sont plus structurées, appuyées par des nouvelles technologies.

L’avantage de Moto Taxi est d’accompagner le client lors de ses déplacements, sans perte de temps inutile, tout en optimisant le temps de trajet. Parmi les valeurs incontournables de Moto Taxi, la ponctualité des rendez-vous, la sécurité et le confort du passager.

Contrairement aux entreprises bien structurées, les pilotes de moto taxi Djakarta optent pour cette source de revenu juste pour satisfaire leurs besoins alimentaires primaires.

C.A

Source : L’Observatoire

Vous allez aimer lire ces articles

Un autre renvoi après le premier : Maouloud 2020 s’approche à grand pas, les activités préparatoires déjà en cours

Insécurité au Mali : le Conseil de sécurité condamne et demande des enquêtes sur les attaques contre les Casques bleus

Règne des jihadistes à Farabougou : le Symbole de l’incapacité notoire des FAMA

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct