Malijet.co

Maouloud 2018 de Chérif Madani Haidara : Des huées prévues contre des «détracteurs» du guide !

Le Mali est un pays en crise, socialement, politiquement et sécuritairement. Les entrepreneurs politiques, sous le couvert de la religion, ne parlent plus le même langage. Le fossé entre ceux qui servaient de dialogue et de stabilité est très profond. Selon nos antennes au domicile du prêcheur Chérif Ousmane Madani Haidara, au quartier Banconi du District de Bamako, l’ambiance des préparatifs du Maouloud 2018 est particulière.

Ainsi, par des sources concordantes, suite aux profondes dissensions des responsables du Haut Conseil Islamique du Mali, mettant en opposition la tendance du Cherif BouyéHaidara aux cotés de l’imam Mahamoud Dicko contre la tendance du prêcheur Ousmane Madani Haidara, favorisé par le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, des propos hostiles, injurieux, auraient été lancés contre le Chérif de Nioro, l’imam  Mahmoud Dicko et le chroniqueur Ras Bath.

D’après nos sources qui coptent les informations essentielles, la famille dudit prêcheur et certains adeptes auraient exprimé, courant la journée du 17 novembre 2018, une certaine colère et menace. Selon plusieurs proches des enfants du prêcheur, toutes les personnalités hostiles au Chérif Madani Haidara qui prendraient part aux prêches du Maouloud édition 2018 seraient huées par les adeptes d’Ancardine.Mais il serait impossible que le guide spirituel accepte de tels actes qui ne le grandiraient pas et qui n’honoreraient pas sa cérémonie.

Toutes les discussions dans les milieux de l’association du prêcheur Chérif Ousmane Madani sont orientées vers des insultes et malédictions Ras Bath et de son CDR. Les discours du chroniqueur, consistant à interpeller et ces hommes dit de foi, fermant les yeux sur certaines violations flagrantes et ignominieuses, sont vus de façon choquante et irrévérencieuse.

Cette tendance de businessmans, présentes dans toutes les grandes décisions gouvernementales, ne compte pas laisser des compatriotes porter un coup à leurs combines. Dans la même foulée, nos sources nous ont confirmé, ce samedi, la présence de Bakary Togola de l’Apecam au domicile du Chérif avec un soutien de 5 millions de nos francs.

 

Source: figaromali

Vous allez aimer lire ces articles

Soumaïla Cissé : l’homme du passé et du passif

Mouvement de Protection de la Presse Privée contre les Violences (MPV-Mali) : Communiqué de Presse

Le Rémois Doumbia qualifie le Mali pour la CAN 2019

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct