Malijet.co

MARIAM COULIBALY : Dans un autre état

Mariée et mère de deux enfants, à la suite d’une fausse couche, elle devrait faire un cerclage nécessitant une anesthésie. Mariam Coulibaly raconte.

« Mon mari et moi étions d’accord. Et c’est là qu’il a contacté l’anesthésiste. Le gynéco m’a dit de ne plus manger ni boire jusqu’à ce qu’ils finissent le travail.

Ils ont commencé à me préparer pour le bloc opératoire. Dès mon entrée dans cette salle, j’ai eu la peur de ma vie. Mon gynéco m’a rassurée. Pour lui, je ne saurais rien à mon réveil. Effectivement ça s’est passé ainsi. Ils m’ont installé dans la salle, branché un appareil à mon pouce bien sûr cela leur permettrait de connaitre mon rythme cardiaque puisse que je serai inconsciente. L’anesthésiste m’a mise sous un sérum avant d’entamer le travail. Mon gynéco, l’anesthésiste ainsi que deux personnes étaient présents. Dès que l’anesthésiste m’a piqué seulement je me suis endormie. Je suis devenue inconsciente, immobile, amnésique.

J’étais dans un autre monde ou j’ai cru que j’étais morte. Je voyais des anges autour de moi. Bref je ne faisais que des cauchemars.

Durant tout ce temps je ne me suis aperçue de rien ».

Mali tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Zanke Diallo, ex-chef de chantier, “licencie” par la Satom : “J’exige qu’on me remette dans mes droits”

Affaire des blindés non conformes: chronique d’un scandale

Apologie du terrorisme: le prêcheur Bandiougou devant le juge de la C.VI

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct